10e Trail des terroirs, ça roule pour les Vosges !

3230 participants pour cette édition avec plus de compétiteurs. Le VTT et le Trail avaient le vent en poupe et c’est l’école Pergaud d’Épinal qui a remporté le challenge avec 70 engagés.

 

Ce n’était pas le grand beau ce dimanche de Trail, mais sans pluie ni trop de vent, le terrain était plutôt favorable à la compétition.

1800 marcheurs et 1430 compétiteurs ont répondu présents.

La participation des VTT était en hausse avec 500 inscrits et 190 pour la course de Lorraine. Le Trail a drainé également plus de participants avec 400 inscrits.

Constance pour les scolaires qui tournaient avec 250 enfants et pour le relais, qui gardaient ses 90 participants.

Chassés-croisés de VTT et coureurs

La sono tourne en continue et le premier contact avec l’événement, ce sont les annonces !

Simultanés des départs et des arrivées avec un chassé croisé incessant.

A la porte des départs, les coureurs sont en place. Casques zébrés sur le tête, un pied dans les startings blocks, ils attendent le top. Les consignes de sécurité, d’abord !  Défense de jeter des détritus, défense également d’éjecter les autres … mais les coureurs connaissent.

Un peloton lancé, un autre se prépare. Entre temps, les premiers coureurs passent la ligen d’arrivée. Attention, vélos en cavale ! Ça s’en va et ça revient.

Passez par la case dégustation

Sur le podium, on annonce des résultats. En face, des vététistes crottés et des coureurs un peu moins boueux passent par la tente dégustation, pour une mise en bouche saveurs locales.

Les plus jeunes s’arrêtent devant les quelques animaux installés juste à coté des tentes. Une vache grise, une chèvre, quelques lapins placides. Et un peu plus loin, de l’autre coté des circuits, ils peuvent observer les animaux du parc, lamas, moutons, chèvres, cygnes…

Tartiflette et produits du terroir

Dans une énorme poêle, « les cuistots » se relaient pour tourner une masse de pommes de terre et lardons englués dans le fromage fondu. Ça ne paye pas de mine, mais ça vaut son pesant de fromage et met les papilles en alerte.

En tout cas, elle a du succès ! Les groupes se succèdent, aux tables. Les convives tardifs profiteront même d’une aubade.

Et avant de partir, détour par les chalets des producteurs pour faire son marché de charcuterie, fromages , jus de fruits, vins spéciaux ou confiseries.

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page