ADLF Nancy-Merrey – Et si la ligne 14 assurait 3 liaisons Nancy-Dijon par Contrexéville ?

Suite aux réunions du 9 septembre et du 14 octobre autour du projet d’évolution de la ligne 14, l’association ADLF Nancy/Merrey  reste mobilisée pour défendre  l’avenir de la section ferroviaire Contrexeville – Merrey – Culmont Chalindrey. Pour elle, c’est clair, la baisse de fréquentation est provoquée par une inadaptation des horaires, qui ne permettent pas les correspondances, les perturbations des travaux et le manque de communication.

L’Association met en avant le fait que cette section ferroviaire a été remise à neuf il y a quelques années seulement, pour un coût de plusieurs dizaines de millions d’euros ! Ne plus l’utiliser serait un non sens économique et un gaspillage de l’argent public. Mais la SNCF, RFF et la région Lorraine mettent en avant la baisse de fréquentation qui ne permet pas de rentabiliser la ligne. Pour l’association de défense de la ligne, cette baisse a été provoquée !

 Sans correspondances, l’intérêt devient moindre

« Tout d’abord, il n’y a plus de correspondances en gare de Culmont Chalindrey pour les 4 destinations Belfort, Paris, Dijon-Lyon, Reims. Sans ces correspondances, la ligne perd beaucoup de son utilité et devient une ligne purement locale. Ensuite, les travaux de maintenance ont amené à remplacer des trains par des bus, et ce sur de longues périodes sans communication claire sur la durée du remplacement.« , démontre l’association ADLF.

Retarder de quelques minutes pour attendre le TGV

Luc Gerecke, Maire de Contrexéville a suggéré le 9 septembre dernier de retarder de quelques minutes le départ du train de Culmont-Chalindrey vers Nancy. « Cette adaptation, si elle était mise en place dès le nouveau service débutant en décembre, contribuerait à une nouvelle hausse de la fréquentation. Elle serait également bénéfique pour toute l’économie locale« , avance ADLF.

Les tarifs Métrolor valables en interrégion

Autre demande, que la tarification Métrolor soit acceptée jusqu’à Merrey et Culmont Chalindrey. « La gare d’Épinal, bien que située en Lorraine, est pourtant considérée comme gare Franche Comté.  Les tarifs de cette région y sont donc accessibles. Idem pour Saint-Dié-des-Vosges, Sarrebourg et Sarreguemines qui sont en Lorraine, mais acceptent les tarifications Alsace. L’acceptation de la carte Métrolor jusqu’à Merrey et Culmont-Chalindrey permettrait d’augmenter le nombre de voyageurs« , défend encore ADLF.

Mais où sont les gares de Merrey et Culmont-Chalindrey ?

Mais pourquoi les gares de Merrey et Culmont-Chalindrey n’apparaissent-elles pas sur le plan de réseau ? « Nous avons signalé il y a plusieurs années déjà l’absence des gares de Merrey  et de Culmont Chalindrey, déplore l’ADLF. Le rond de leur emplacement est présent sur le plan pourtant. Les noms de gares situées en Alsace et Champagne Ardennes sont pourtant présents, pourquoi pas ces deux gares situées sur notre ligne ? Là aussi avec cette correction, ce sont des voyageurs que nous gagnerions à coup sûr ! ».

Pas de signalisation, des erreurs dans les fiches horaire

Autre facteur qui accélère la désaffection de la ligne,  « Les erreurs de fiches horaires contribuent à la baisse de fréquentation, surtout quand ces fiches horaires corrigées ne sont pas mises à disposition dans des gares importantes telles que Nancy ou Bar-le-Duc. Les gares situées entre Culmont Chalindrey et Contrexeville ne bénéficient d’aucune information extérieure indiquant que ces haltes sont encore en activité et donc desservies… plus de panneaux sur certains quais« … Après  comment s’étonner qu’il n’y ait personne à bord des trains ?

Un Nancy-Dijon ?

Enfin, la ligne 14 gagnerait à être prolongée jusqu’à Dijon en utilisant des circulations déjà existantes. Cela permettrait des correspondances sur l’étoile de Dijon et surtout vers Lyon. On pourrait arriver à trois belles liaisons Nancy-Dijon (Lyon) quotidiennes via Contrex en plus des quelques liaisons très limitées sur la ligne 15. Il est plus facile, aujourd’hui, d’aller en train de Nancy à Liège que de Nancy à Dijon !

Des liaisons maintenues

Les deux Conseils régionaux de Lorraine et Champagne Ardennes sont revenus sur leur volonté de supprimer les relations ferroviaires entre Culmont-Chalindrey et Contrexeville. Ces liaisons devraient être maintenues du Vendredi après-midi au Dimanche soir. Les deux trains, qui étaient remplacés par des bus, (06h22 au départ de Nancy et 15h46 au départ de Contrexeville) seront maintenus.

L’ADLF à Poussay

Par contre,  celui de 6h14 au départ de Culmont-Chalindrey le Lundi matin n’a pas pu être préservé, alors que la fréquentation  est  très bonne. L’ADLF reste déterminée. Elle aura un stand les 25 et 26 octobre à la foire de Poussay et fait appel aux volontaires pour le tenir.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page