Anne de Solene – La CGT au rond-point pour défendre ses emplois !

24 suppressions d’emplois annoncés pour octobre chez Anne de Solène à Julienrupt, spécialiste du linge de maison. La CGT était au Rond-point  du Syndicat entre 10h et 11h30 pour défendre ces emplois et sensibiliser la population. L’entreprise compte aujourd’hui 70 emplois.

Encore 24 emplois sur la touche !  « C’est un tiers de l’effectif « , s’inquiètent Jean-Michel Ulrich et Jean-Philippe Antoine, délégués CGT et membres du Comité d’entreprise. Alors ils le reconnaissent, le carnet de commandes a bien baissé et le chiffre d’affaires a suivi.

Sous-traiter encore plus la fabrication

« Anne de Solène sous-traite déjà des produits au Pakistan. Il est prévu d’étendre la sous-traitance à la Tunisie et la Turquie », expliquent les syndicalistes. Pour eux, c’est un choix qui ne leur parait pas approprié.

Parier sur l’export

La société veut renforcer l’export, qui aujourd’hui représente 15% de l’activité. Elle sous-traiterait les produits communs pour ne garder sur place que la production sur mesure et l’export.

Plutôt relancer la marque

Les syndicalistes pensent que l’entreprise gagnerait à relancer la marque avec sa valeur ajoutée, comme un produit de qualité Haut de gamme.

2 expertises

En tout cas, en attendant l’expertise économique commanditée au Cabinet 3e consultants et à 7 Ergonomie pour les conditions de travail, ils défendent leurs emplois et alertent la population.

Rapports rendus les 21 et 23 juillet

« 24 emplois vont être supprimés sur les 70 actuels, mais va-t-on pouvoir développer l’export avec une telle diminution de postes ? interrogent-ils, surtout si la société transfère l’expédition à un logisticien belge.« Un début de réponse devrait être donné les 21 et 23 juillet, dates auxquelles les cabinets rendent leurs conclusions .

http://www.actu88.fr/julienrupt-24-suppressions-demplois-chez-anne-de-solene/

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page