Ça Graffe rue des Etats-Unis !

Ils étaient sept, bombes en main, capuche sur la tête et même masqués, vendredi soir rue des Etats-Unis !

Thomas, Vincent, Romain, Elie, Steven et cie ont investi la rue vers 16h30. Ils étaient prêts pour l’opération.

De grands panneaux blancs cartonnés étaient installés à divers endroits. Intrigants…

Armés de leurs bombes, ils ont lancé les premiers jets de couleur pour marquer les lignes structurantes. « Eh non ! graffer ne s’improvise pas ! ». Ils esquissent toujours un schéma de leur projet.

Les courbes s’affirment, vite renforcées par une couleur pulvérisée pour emplir les espaces. Le dessin laisse déjà pressentir ce qu’il va devenir.

Opération montée sur un coup de tête en quelques semaines.

L’idée était de ne pas laisser des espaces inoccupés, sans vie. La réponse, réunir des graffeurs, une occasion de créer une animation !

Ils ont un thème imposé : Noël …

Renaud Maffeis du magasin « tout pour l’oiseau » a pris les contacts auprès des jeunes qui viennent acheter chez lui leur matériel et a fourni les bombes.

« C’est une initiative intéressante des commerces de la rue, donc on participe », lance Vincent. « On aime travailler dans la rue, être au contact des gens. C’est bien qu’ils puissent voir que les graffs, ce n’est pas que de la dégradation, ça peut être créatif », poursuit Thomas.

Effectivement, les gens ouvrent de grands yeux, s’approchent, commentent.

Les artistes poursuivent le jeu de couleurs, la forme se précise, les détails prennent vie.

Les œuvres se déclinent en vert, bleu indigo, rouge et or contrasté par le noir qui vient en ombre ou en relief. « On voit tout de suite le résultat et le graff permet de travailler en grand »

Pas forcément d’une originalité exceptionnelle, on voit émerger des toiles, un Père-Noël, un sapin, une Mère-Noël et des « joyeux noël ». « C’est une animation de rue. On a voulu être compris de tous et rester dans la tradition de Noël.»

Les œuvres réalisées seront exposées le temps des festivités de Noël en différents lieux d’animations.

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page