Actualités

CCB2V – Un partenariat pour préserver l’eau et les milieux aquatiques !

L’Agence Rhin-Meuse et la Communauté de communes de Bruyères, Vallons des Vosges signaient aujourd’hui un partenariat pour un projet global de préservation de l’eau et de ses milieux sur le territoire. Le projet s’élève à 12M€.

Ce sont les mises en demeure de l’État, qui ont déclenché ce partenariat, en imposant à la CCB2V de se mettre en conformité pour l’assainissement collectif de plusieurs secteurs de son territoire. Les systèmes sont engorgés et les 2/3 des cours d’eaux se trouvent pollués par le rejet des eaux mal épurées. Le montant des investissements nécessaires pour y remédier avoisinant les 16M€, la collectivité n’était pas en mesure d’assumer une telle dépense ! Il fallait trouver une solution …

Assainissement et restauration de la qualité de l’eau

Le partenariat signé officiellement aujourd’hui porte sur la mise en conformité de l’assainissement collectif, non collectif, la restauration de la qualité des cours d’eau, sur la diminution de l’utilisation des produits phytosanitaires et sur des animations. La CCB2V sera accompagnée par les techniciens de l’Agence de l’eau.

300 km de cours d’eau, 9 sur 11 pollués

« Nous avons 300km de cours d’eau, détaille Yves Bastien, président de la CCB2V. Les travaux sur le ruisseau d’Argent et de la Mortagne se terminent. Ils ont permis d’en améliorer l’état global. Un programme va démarrer pour la Vologne et un projet est en cours d’établissement pour le Durbion ».

Un engagement sur 20 ans

« Ce n’est pas tous les jours que l’Agence de l’eau signe un tel contrat, surtout dans le secteur rural, se félicite le directeur de l’Agence de l’eau. La CCB2V a pris presque toutes les options de notre offre. C’est un engagement sur plus de 20 ans. Ce partenariat a permis de concentrer les financements sur un milieu sensible pour avoir une action durable en agissant à tous les niveaux ».

Un accès aux financements

Un partenariat qui a ouvert pour la collectivité l’accès aux financements « pour accélérer la reconquête de la qualité de l’eau« , comme le souligne Claire Wanderoild, secrétaire générale de la préfecture. La Communauté de communes de Bruyères Vallons des Vosges compte 17 500 habitants pour 41 communes, mais sur 11 cours d’eau, 9 sont dégradés. La Fédération de pêche est associée à la démarche et suit attentivement l’empoissonnement des truites fario, un critère qui traduit la qualité de l’eau et des milieux.

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page