Contréxeville – SOLOCAP maintient la grève jusqu’à lundi

Une trentaine de salariés de SOLOCAP a cessé le travail et installé son QG sur le parking aux portes de l’entreprise. Ils sont en grève depuis jeudi et réclament une augmentation des salaires.

Les délégués représentants des salariés ont présenté leurs propositions lors des habituelles négociations annuelles obligatoires. Ils demandaient des salaires améliorés. Mais la dernière réunion s’est conclue lundi sans aboutir. l’entreprise fabrique des bouchons et des capsules.

2,5% d’augmentation pendant 4 ans

Les salariés estiment qu’ils méritent plus que le minimum légal. Ils sont déterminés à obtenir une augmentation de 2,5% en plus du coût de la vie, maintenue pendant 4 ans et ils demandent un réajustement des coefficients.

Augmenter les coefficients aussi

« Beaucoup d’entre nous sont à un coefficient inférieur à celui qui correspond aux tâches qu’ils accomplissent« , expliquent Annie Jeanmichel, déléguée suppléante au CE et déléguée du personnel. En clair, les tâches ont évolué avec le temps, mais pas le coefficient.

Lundi prochain à 14h

Le directeur Philippe Picard semble ouvert à relancer les négociations, mais il a programmé cette réunion lundi à 14h et ne veut pas en déroger.

Les délégués, Denis Prudhon et Fabrice Kazubiak ont proposé de cesser le mouvement en échange d’un engagement, mais ils n’ont pas pu convaincre leur patron. Ils ont également proposé d’avancer la réunion de lundi et se sont heurtés au même refus.

 Plus de la moitié de l’effectif en grève

Les salariés mobilisés resteront donc en grève jusqu’à la réunion de lundi après-midi.

La CFDT s’est désolidarisée du mouvement, mais les grévistes représentent quand même plus de 50% de l’effectif, puisque 30 sont en grève sur 56 .

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page