Actualités

Éducation – Contre les fermetures de classe !

70 personnes ont manifesté à Rouvres-la-Chétives, une cinquantaine à Plainfaing et autant au Syndicat où le maire Jean-Marie Lambotin, a pris l’initiative  de mobiliser. Tous protestent contre la fermeture d’une classe. Pas touche à ma classe !

Beaucoup de groupes scolaires ruraux risquent de perdre une classe. Ce qui provoque le mécontentement et bien des remous dans les villages !

Les enfants en paient le prix

« Une classe en moins, c’est surcharger les autres classes, c’est multiplier les classes à plusieurs niveaux, c’est obliger à des regroupements, à des déplacements et les enfants en paient le prix« , estiment les manifestants.

Inégalité d’accès à l’éducation

Mais c’est aussi moins de vie au village qui perd déjà plusieurs de ses services, c’est une rupture des égalités d’accès à l’enseignement et l’éducation entre les villes et les zones plus rurales et donc moins peuplées.

Ils ne veulent pas de village dortoir !

Les habitants choisissent la campagne pour la qualité de vie mais ils veulent garder à proximité les différents services et toute une vie locale qui prend naissance autour des écoles.

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page