Actualités

« En passant par la Lorraine » demande des micros pour la justice !

Ayant assisté à plusieurs procès ce dernier trimestre, le blogueur d' »En passant par la Lorraine » a trouvé qu’il était contraire à l’impartialité que les micros des tribunaux ne fonctionnent pas et que de ce fait, les plaidoiries soient inaudibles pour la salle. Il demande des micros pour la justice !

« La lecture de l’acte d’accusation,  les questions aux prévenus, pourtant prononcées dans un silence religieux n’atteignaient pas les oreilles de 90% du public », constate-t-il.

Des micros qui ne fonctionnent pas !

Si « les micros pendent abandonnés au bout de leurs flexibles », c’est parce qu’ils ne fonctionnent pas ! Le procureur, Étienne Manteaux a reconnu que matériel de la salle ne permettait pas de compenser le déficit de sonorisation et qu’il n’était pas en mesure de répondre à la demande de la salle.

Pas possible de forcer la voix tout le long de l’audience !

Il n’est pas possible pour les magistrats de forcer leur voix toute l’audience, leur concentration se portant sur l’affaire jugée. Donc il faut des micros qui fonctionnent !

Une pétition pour demander des micros

« Cette péripétie, malgré son caractère bon enfant et primesautier, n’en soulève pas moins une question de fond, celle du caractère public des débats, reconnu et prescrit par la loi. La justice est rendue « au nom du peuple français », le peuple français doit pouvoir entendre ce qui se dit en son nom« , argumente le blogueur, qui propose d’aider l’État à trouver des moyens en faisant signer la pétition ci dessous intitulée « un micro pour la justice à Épinal », pétition qui sera remise au Président du tribunal et au Procureur de la République.

http://www.enpassantparmalorraine.fr/?p=1043

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page