Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

État et entreprises s’allient contre le vol de métaux

Le préfet Gilbert Payet et Jean-François Grobot, président de la Fédération des entreprises de recyclage de l’Est, ont signé cet après-midi, une convention pour lutter contre les vols et le recel de métaux.

Les vols de métaux sont en recrudescence, surtout quand le prix des métaux est en hausse.

Depuis 2007, les entreprises de recyclage ont pris des initiatives pour protéger leurs sociétés des vols. « De gros efforts ont été faits pour sécuriser les sites de stockage », confirme Michel Klein.

Du coup, ce sont les particuliers et les chantiers qui sont visés.

Le cuivre et même l’inox

Gilbert Payet donne en exemple une affaire du matin même.  Il s’agit du vol de 600m de câble téléphonique de Cuivre appartenant à France Télécom entre Saint-Benoît la Chipotte et le col de la Chipotte.

« Aujourd’hui, même les métaux un peu moins précieux comme l‘inox sont dans le collimateur, poursuit le Lieutenant colonel Didier Antoine, adjoint au commandant du groupement de gendarmerie des Vosges. A Granges-sur-Vologne, des moules en inox ont été dérobés ».

Bloquer la revente

L’idée pour remonter le trafic est d’alerter et d’empêcher la revente de ces métaux volés, dès que la provenance n’est pas claire.

Si toutes les sociétés de recyclage sont prévenues qu’on recherche un câble de cuivre de 4 mm volé, elles pourront refuser cet achat si des revendeurs se présentent à elles et donner l’alerte, pour que les Forces de l’ordre remontent jusqu’aux trafiquants.

Mais il reste encore aux trafiquants la possibilité de tenter de vendre à l’étranger, s’ils arrivent à franchir l’obstacle du réseau alerté. C’est un premier pas.

Un fléau pour les citoyens et les entreprises

«Le vol des métaux est pris au sérieux par le Parquet, complète Yann Daniel, vice procureur, qui raconte qu’un réseau qui officiait dans la Plaine,  a été démantelé. « L’homme volait et la femme recyclait », précise-t-il.

« Le vol de métaux est un véritable fléau pour les citoyens qui en subissent les conséquences (retard des trains, pannes téléphoniques,.. ;) et pour les entreprises de recyclages qui sont accusées de recel et ont une image négative », dénonce Jean-François Grobot.

Mobilisation générale

La convention réglemente l’achat et installe un réseau d’alerte, qui mobilise tous les partenaires. Bien sûr, les entreprises anonymes restent en dehors, mais elles devront à un moment ou un autre entrer en contact avec une société professionnelle concernée.

Pour la zone Gendarmerie, le référente sûreté est l’adjudant Fabienne Jeandot.

Rappelons que le vol simple est passible d’une amende de 45 000€ et qu’il peut être assorti d’une peine de prison s’il y a dégradations des locaux.

 

 Adjudant JEANDOT – 8, rue du professeur Roux 88000 EPINAL – Tél : 03 29 33 17 19 – fabienne.jeandot@gendarmerie.interieur.gouv.fr

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page