Actualités

Fête de la transition – Mieux qu’hier et moins bien que demain !

Il va falloir faire autrement, parce que les systèmes s’essoufflent, passer d’une logique financière à une logique humaine, respectueuse des équilibres. Les associations qui défendent cette métamorphose, invitaient les citoyens à être en fête, une fête à l’ancienne, faite de bric et de broc, d’imagination et de bonne humeur !

La planète souffre. Il va falloir consommer autrement, penser autrement, se mettre en transition en respectant la planète, en vivant plus au naturel et en harmonie avec l’univers. L’effort de chacun peut créer un formidable élan qui permettre de choisir le vivant plutôt que le profit.

Retrouver le naturel

« Les transitionnistes » laissent la rigueur de coté. Ils choisissent de vivre le coeur léger, en chantant, mais ils anticipent un peu plus que la cigale ! Il faut redonner sa place au vivant, en mangeant plus sain et plus équilibré, en donnant une 2e vie aux objets, en optimisant notre consommation, en retrouvant la simplicité, le naturel, le contact avec les rythmes biologiques et l’univers.

A quand des arbres fruitiers dans la ville ?

« Je rêve qu’on remplace dans la ville, les arbres morts ou malades par des arbres fruitiers. Ce ne serait pas plus d’entretien, mais ce serait une autre qualité de vie !« , s’enthousiasme Damien des Incroyables Comestibles. Ce n’est pas gagné mais c’est mieux qu’hier et moins bien que demain !

Faire ensemble avec plaisir !

Les associations de la transition parient sur le pouvoir créatif, la solidarité, l’imagination, l’intelligence collective. Elles parlent d’ateliers d’autoconstruction, d’ateliers de couture, de Système d’Échange Local, d’Incroyables Comestibles, d’Atelier vélo et de mobilité douce, du projet de café associatif, des ateliers « faire soi-même » ou de cueillettes … Et elles commencent par faire ensemble et c’est un vrai plaisir !

Moins posséder, mais partager plus !

Une dynamique qui donne la pêche et a un goût de « reviens-y ». Pour cette fête, »les transistionnistes » ont parié sur une fête à l’ancienne avec chamboule-tout, courses, jeux d’adresse, manège à vélo, pêche aux trésors, …  et musiques ! C’était ludique et sympathique, convivial mais pas trivial et le succès laisse augurer d’une prise de conscience qui s’ancre. Le frémissement s’affirme, l’espoir bruisse, la transition sociétale gagne du terrain et murmure à l’oreille des citoyens  !

 

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page