Gérardmer – Dégradations en série et incivilités

Cette nuit vers 22h05, les gendarmes interviennent sur le parking de Leader Price pour des dégradations de véhicules. Un individu vêtu de sombre, protégé par une capuche, était en train de casser une douzaine de rétroviseur à coups de pieds. Quand les gendarmes sont arrivés, les dégâts étaient faits mais l’oiseau s’était envolé par la rue Charles de Gaulle.

Cette même nuit, les boites aux lettres étaient dégradées. Des individus avaient cru malin d’y faire flamber des prospectus. Toujours sur le même secteur, un scooter a été volé. Il a été retrouvé un peu plus tard près du magasin Leader Price.

Dégradations à l’Espace Tilleul

Enfin, un individu s’est introduit à l’Espace Tilleul malgré le digicode et il y a fait brûler des papiers d’emballage et a semé des détritus sur son passage. Ce qui pousse les gendarmes à s’interroger sur ces similitudes d’actions sur un secteur très rapproché. Est-ce un même individu ou une petite bande qui se déplace, qui serait à l’origine de cette série d’incivilités ?

Pas de caméras …

Le secteur ne possède pas de caméras de surveillance, il faudra donc un peu plus longtemps aux enquêteurs pour remonter la piste, mais les gendarmes sont bien décidés à ne rien laisser passer.

Ça peut agacer les habitants …

« Ça peut agacer les habitants, d’autant plus que c’est répété, reconnait le chef d’escadron Cyril Guiboud-Ribaud, commandant de la compagnie de Saint-Dié dont dépend la ville. Nous allons tout faire pour retrouver les auteurs  de ces incivilités, mais des caméras de surveillance serait dissuasives et si malgré tout, un individu s’y risque, on peut le retrouver beaucoup plus vite ».

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page