Gérardmer – Moteur … Ça tourne !

C’est parti depuis le 7 juin, Ego production tourne une nouvelle série « Zone blanche » prévue pour 3 à 4 saisons. André Bouvard présentait vendredi, ce projet de série policière fantastique, moderne et de grande qualité. Et la production a choisi Gérardmer !

Pour cette première saison, il est prévu 55 jours de tournage en France, et 30 en Belgique pour tourner en intérieur, ce qui sera les locaux de la gendarmerie. La production va tourner jusqu’au 26 juillet, puis reprendra en septembre pour ne pas téléscoper la saison touristique. La production s’est installée à l’Espace Tilleul et à l’hôtel d’entreprises dans la zone industrielle du Costet Beillard.

400 cachets de figuration pour des locaux

« Nous avons été très bien accueillis à Gérardmer, contrairement à certains endroits, se réjouit le directeur de production. On a trouvé tout ce dont on avait besoin ici, des locaux, des parkings et des compétences. Nous avons trouvé tous les décors espérés, nous en avons 60 à 70. On a fait appel à de nombreux figurants locaux et on recrute actuellement des enfants. 400 cachets de figuration sont réservés pour le Bassin et on est heureux de donner à des habitants et des jeunes l’opportunité de découvrir cet univers ».

2 saisons minimum

Chaque épisode représente 10 à 12 jours de tournage. Pour l’instant, l’engagement est de 2 saisons minimum, mais le projet porte sur 4 saisons, ce qui pourrait signifier 4 ans de tournage. « On a trouvé un chalet à Xonrupt qui deviendra la maison du maire joué par Samuel Jouy, détaille André bouvard, et pourtant, ce n’est pas évident de dire au propriétaire : voilà, on débarque à 60 pendant 1 mois pour le tournage, on transforme votre maison selon les besoins du tournage et Il faudra recommencer plusieurs fois… ». Mais dans les Vosges, les gens se prêtent bien au jeu.

La forêt fantastique

La production a sélectionné quelques lieux emblématiques un bar, une scierie à Sapois, qui sont déjà chargés émotionnellement … Le scénario situe la scène dans une petite ville au coeur d’une forêt gigantesque, où les télécommunications sont hasardeuses.  On y trouve des arbres dont la sève tourne au rouge, un loup gardant un bébé abandonné, une femme disparue, un rite initiatique qui tourne mal … et un taux d’homicide 16 fois supérieur à la moyenne nationale. Des mystères et une atmosphère …

Un monde aux relations complexes

Le Major Laurène Weiss « forte en gueule » et étrangement connectée à la nature défend sa ville et s’enfonce toujours plus profond dans la forêt. Autour d’elle, 3 gendarmes, sa fille de 17 ans, un nouveau procureur exilé et un maire prêt à tout pour sauver sa ville. Un monde aux relations complexes et antagonistes, mais aussi chaleureuses et solidaires. On parle des Vosges, non ? « Une série modernisée qui aura un impact, avec des textes de très bonne qualité, une qualité d’images et un excellent casting mais pas de star, en réponse aux intérêts des jeunes qui ne  se concentrent plus que sur les réseaux sociaux », argumente André Bouvard.

Un impact fort sur l’image des Vosges

Le tournage devrait se terminer fin octobre. Le montage est prévu au printemps et la diffusion de la saison 1 pour 2017. « Les Vosges sont assez peu mises en valeur. Le département a gardé une image de ruralité décalée, alors que c’est un territoire à la fois moderne et encore sauvage. On est loin d’être isolé et nous qui sommes gourmands en connexion, ça fonctionne très bien », poursuit-il. Et ce sera l’occasion de le faire savoir…

1,5M€ pour la logistique

Pour le maire, Stessy Speissmann, ce tournage est le résultat de l’investissement de la ville pour le cinéma depuis quelques décennies et c’est la preuve que Gérardmer a su répondre aux besoins des équipes. « C’est une valorisation formidable de notre territoire, un impact sur l’image des Vosges, sa visibilité et 80 personnes vont vivre ici pendant le tournage, ce n’est pas négligeable ! C’est une grande chaine qui se forme autour de l’aventure ! ». Le budget de la série est 9M€ avec 1,5M€ pour la logistique, l’hébergement et la nourriture.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page