Actualités

Saint-Dié – Le lycée Beaumont se mobilise pour sauver son BTS Maintenance !

« C’est une aberration ! Les entreprises n’arrivent pas à recruter, on reçoit 3 à 5 offres d’emploi chaque semaine et on supprime le BTS maintenance des systèmes !, s’insurge Philippe Pierré, professeur pour ce BTS et délégué CGT Educ’Action. On nous dit qu’il n’y a pas les élèves pour cette filière, mais le proviseur a refusé l’immersion des élèves … »

Les entreprises locales n’arrivent pas à recruter le personnel qu’il leur faut. « On reçoit 3 à 5 offres d’emploi chaque semaine, témoigne Philippe Pierré. c’est un métier très polyvalent. Les jeunes formés peuvent aussi bien travailler en mécanique, électricité ou en hydraulique. On peut même avoir à faire de la petite programmation. On en cherche partout dans tous les secteurs jusqu’en Alsace. 98% de nos étudiants trouvent un emploi en moins de 3 mois après leur sortie et après 5 ans d’expérience, ils ont tous des postes à responsabilités« .

Une baisse de recrutement « organisée »

Pour lui, la baisse du recrutement a été organisée. Le proviseur aurait refusé les élèves en immersion. «  Ce sont des journées où les étudiants montrent le travail qu’ils font concrètement pour donner envie aux collégiens de venir dans cette section. C’est incompréhensible que les jeunes n’aient pas envie de faire un métier varié, de haute technicité et où l’on trouve de l’emploi presque à coups sûr ! »

7000 postes à pourvoir sur le Grand Est

Une pétition est lancée pour s’opposer à cette fermeture sur www.change.org. Une délégation devait être reçue par le secrétaire général du Rectorat pour savoir qui a acté cette fermeture et voir s’il est possible de sauver cette formation porteuse d’emplois. 7000 postes seraient à pourvoir sur le Grand Est. Une délégation devait également rencontrer le 1er adjoint de Saint-Dié-des-Vosges, Bruno Toussaint.

https://www.lyceebaumont.com/les-formations-propos%C3%A9es/post-bac/bts-ms-maintenance-des-syst%C3%A8mes/

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page