Actualités

Les 22 ex-MVM ont eu gain de cause en appel !

Ils auront mis 3 ans, mais ils auront finalement eu gain de cause ! Soutenus par la CGT, 22 ex-MVM  avaient intenté une procédure, estimant que les moyens mis dans le plan social et leur reclassement était insuffisant par rapport aux moyens du Groupe Windhurst-Parisot. Ils ont gagné en appel !

En novembre 2012, Parisot Mattaincourt est placé en redressement judiciaire. Plus de 80 salariés avaient alors été licenciés. Estimant que le plan social et les indemnités de reclassement n’était pas à la hauteur des moyens du groupe, ni du préjudice qu’ils subissaient, 22 ex- MVM avaient saisi les Prud’hommes en 2014. Ils s’étaient fait assister d’un avocat spécialiste du droit des affaires, Maitre Xavier Médeau.

Une belle victoire !

Le Tribunal d’Épinal les avait déboutés en avril 2015. N’ayant plus rien à perdre, les 22 salariés ont décidé de faire appel. La plupart étaient en bout de carrière et avaient peu de chance de retrouver facilement un travail. Le 16 juin 2017, la Cour d’appel de Nancy a statué en leur faveur. Les licenciements des salariés ont été jugés sans cause réelle et sérieuse. « Une belle victoire », commentent Pascal Ferrard et Bernard Thomassin délégués CGT. Pour eux, c’est la confirmation que tout ne peut pas être fait au nom de la compétitivité !

800K€ de dommages et intérêts

Les ex-MVM ont le sourire. Ils ne se sont pas laissés intimidés. Ils ont été jusqu’au bout de leur combat. Ils ont gagné ! 800 000€ leur seront octroyés, hélas pas par le Groupe qui les a licenciés, puisqu’il y a eu liquidation et reprise, mais par les AGS (garantie des salaires). « Ekipa n’en sera pas impactée, puisque c’est une nouvelle société qui a repris les actifs et qu’elle n’a pas à assumer les faux pas de l’entreprise liquidée », précise quand même les cégétistes pour dissiper toute polémique.

http://www.actu88.fr/prudhommes-les-20-ex-salaries-de-mvm-parisot-deboutes/

http://www.actu88.fr/justice-les-ex-mvm-assignent-leur-ex-employeur-aux-prudhommes-lundi/

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page