Les demandeurs d’emploi seront contrôlés en Lorraine aussi !

Désormais les sans emplois seront contrôlés en Lorraine aussi. Les contrôleurs vérifieront qu’ils recherchent bien un emploi et si le contrôleur estime que ce n’est pas le cas, ils pourront être radiés 15 jours et de 1 à 6 mois en cas de récidive. 200 postes de contrôleurs vont être créés sur la France.

Les demandeurs d’emploi devront fournir la preuve qu’ils cherchent bien un travail. Ils devront montrer les copies de leurs courriers, les convocations à des entretiens … ou toute autre preuve de leurs efforts. Histoire de repérer les potentiels fraudeurs …

Accepter des offres « raisonnables »

Après 6 mois d’inscription, ils devront accepter des offres raisonnables d’emploi, c’est -à-dire qu’elles n’entraînent pas un temps de trajet aller/retour en transport en commun supérieur à 1h ou à 30 km, et qu’elles sont compatibles avec la qualification et les compétences de l’intéressé. Mais le demandeur n’est pas obligé d’accepter un temps partiel ou une diminution de salaire. Tout demandeur d’emploi peut aussi motiver son refus si celui-ci est légitime et dispose de 15 jours pour le faire à compter de l’envoi de la lettre d’avertissement par Pole emploi.

Redynamiser et mieux suivre les demandeurs découragés

Le dispositif doit permettre de « redynamiser » les demandeurs d’emploi découragés et d’identifier ceux qui ont « besoin d’un accompagnement plus soutenu ». Mais comme les postes ne croissent pas pour autant … on les remotive à quoi ? À accepter de ne pas trouver ? A devenir un pro de la lettre de motivation ? Être au chômage est loin d’être un choix ! Tous les professionnels et les acteurs s’accordent à dire que sans travail, on n’est plus rien dans notre société. Et ce que demandent les manifestants, quand leurs usines ferment, c’est « juste un travail » ! Et si la solution était simplement avec « Territoire zéro chômeurs » ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page