Actualités

Maison d’arrêt d’Épinal – La police intervient pour débloquer l’entrée

Le mouvement se poursuit. La maison d’arrêt était bloquée depuis 6h ce matin par une partie du personnel. Il a fallu faire intervenir  la police pour -ramener ou extraire les détenus qui devaient comparaitre dans la journée.

Une trentaine d’hommes a été engagée sous l’autorité du commissaire Patrick Roussel, directeur départemental de la sécurité publique.Fac à eux une vingtaine de personnels grévistes qui avait installé  et fait brûler quelques palettes et un système ce fixation de vélo.

Les grévistes déplacés sans violence

Après les 3 sommations d’usage en écharpe tricolore, les agents ont déplacé palette et sytème de fixation de vélo. les grévistes pour résister, ont alors fait une chaine, que la police a obligé à se déplacer. Une manoeuvre sans violence.

L’entrée débloquée pour les divers mouvements

Ils ont obtenu l’ouverture de la porte de la petite entrée latérale pour permettre au personnel non gréviste d’entrer, ramener un détenu et en extraire un autre qui devait être présenté dans l’après-midi. Les pompiers sont intervenus pour éteindre le feu de palette circoncris en quelques minutes.

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page