Pousse-Poussette : Les bouts de chou prennent leurs aises zone de Reffye

Plus grands, plus lumineux, plus fonctionnels et de plain pied, les nouveaux locaux de la crèche associative sont étrennés. La rentrée, c’était hier zone de Reffye, et déjà, les enfants s’approprient les lieux. Il reste à l’équipe à les imiter pour trouver aussi aisément leurs marques.

La façade est attrayante. Papillons et petits personnages accueillent malicieusement les familles. L’imaginaire leur tend la main et les invite à franchir le seuil. « Ici, le langage est au cœur du projet, précise Sophie Wald, la directrice. Livres et chansons tiennent une place essentielle dans les activités».

La ligne rouge

Parents et enfants passent le sas vestiaires. A cette saison, c’est plutôt rapide. Petit gilet au porte-manteau et les bambins troquent chaussures contre chaussons.

Pour les parents, les chaussures sont autorisées sur la zone rouge au sol comme ils en avaient l’habitude, pas plus loin ! S’ils veulent pénétrer l’aire magique, ils devront enfiler des surchaussures ou se déchausser.

Plein de petits coins jeux

L’espace s’organise alors autour de petits coins jeux comme la kitchenette glissée sous une Mezzanine miniature, à laquelle on a ajouté un escalier. Au centre de la pièce, le parc à bébés, rehaussé et agrandi offre une exploration douillette et sans risque.  Juste derrière, le coin lecture s’installe au pied de la fresque, mais les tapis se relèvent pour laisser place aux tricycles et poussettes  en déambulation accélérée.

Pas dépaysés !

Le long de la baie vitrée, un toboggan plonge dans une piscine à boules. C’est un délice de se rouler dedans ! Les enfants y vont de bon cœur, le sourire  jusqu’aux oreilles. Apparemment, ils ne sont pas dépaysés !

Un peu plus loin vers la cuisine, un coin atelier pour l’expression des petits artistes.

Atmosphère sereine

Même si les enfants s’ébrouent joyeusement, l’atmosphère reste sereine.

Et quand le soleil est au rendez-vous, on peut lâcher les petits « fauves » dans le jardin avec les tricycles ! Il y a même un préau.

Familiale !

La crèche est passée de 20 à 25 places, mais elle reste familiale. C’est ce qu’apprécient les parents. La maman de Teoman y est restée fidèle. Teoman est venu à la crèche quand il avait 9 mois. Aylin sa petite sœur y revient aujourd’hui à 14 mois. « C’est comme si on ne s’était pas quittés, alors que nous sommes partis 4 ans en dehors d’Épinal. On leur confie ce qu’on a de plus cher. Il faut vraiment être en confiance». Pour elle, l’ancienne crèche avait du charme, mais les nouveaux locaux sont lumineux et offre une belle vision sur l’ensemble de l’espace. « Ça va être très agréable ! »

Des petits plats

La cuisine aux normes permet aux enfants de goûter comme à la maison, aux petits plats concoctés par la cuisinière.  Juste à coté, des sanitaires à hauteur d’enfants, un espace jeux d’eau et un espace à langer avec vue sur la salle. Derrière, la crèche a sa buanderie, les sanitaires du personnel, dont un WC handicapé.

Dortoirs sous vidéosurveillance

Un panneau de bois coulissant isole les dortoirs. Le 1er comprend des lits en mezzanine et une personne reste présente, quand il est occupé. Les 2 autres ont des caméras qui permettent de surveiller le sommeil des enfants de la salle principale. Les vitres teintées y créent une ambiance repos.

2ans de réflexion

Des locaux complètement accessibles qui ne peuvent que séduire, puisque cet espace a été réfléchi collectivement. L’équipe et des parents y ont travaillé pendant 2 ans, transférant tout ce qui fonctionne bien et inventant le reste. L’architecte a joué le jeu. « Dans les locaux précédents, nous avions des escaliers partout pour la motricité, donne en exemple Sophie Wald. Ici, nous sommes de plain pied, il faut donc des escaliers pour jouer ».

Tournée vers l’avenir

Pousse Poussette se tourne vers l’avenir avec un soutien fort des parents et même des anciens, puisque la crèche a bénéficié de 25 000€ de dons ! « Les locaux appartiennent à l’Association, se réjouit Sophie Wald, et c’est exceptionnel ! ». ELa crèche est désormais sur le territoire de la communauté d’agglomération d’Épinal, donc 38 communes peuvent y avoir accès. Une ouverture des « frontières » qui lui convient bien…

Les nouveaux locaux de Pousse Poussette reviennent à 625 000€

Avec les subventions de :

–       194 000€ de la CAF pour le bâtiment et 49 000€ pour l’aménagement

–       45 037€ du CG

–       15 000€ du Conseil régional

Et les emprunts garantis par la Ville d’Épinal

–       300 000€ au Crédit mutuel

–       60 000€ Lorraine active (économie sociale et solidaire)

La crèche Multi accueil est ouverte du lundi au vendredi de 7h15 à 18h30

16 rue Général de Reffye à Épinal : 03 29 82 42 62

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page