Actualités

Retraités – Cette augmentation de la CSG, on la vit comme du mépris !

Dans le département, la moyenne des retraites  tourne autour de 1000€. C’est le seuil de pauvreté ! s’insurgent les retraités. Les représentants des 8 organisations syndicales ont fait le tour des parlementaires pour alerter de la situation et leur demander de défendre leur cause.

A partir  de 1.200€/mois, les retraités sont considérés comme suffisamment aisés par le gouvernement pour payer une augmentation de la CSG qui passera d’un taux de 6,6 % à 8,3 %. « Un effort de solidarité pour aider les jeunes », plaide le gouvernement. Cette augmentation de CSG révolte les 8 organisations syndicales, qui ne sont pas contre l’idée de la solidarité, mais ils trouvent qu’il y a bien des foyers beaucoup plus riches qu’eux à qui appliquer cette taxe solidaire.

Générations charnières

Ils font partie des générations charnières qui ont encore à charge leurs parents devenus dépendants,  leurs enfants qui n’ont pas les moyens de s’assumer suite à des période de chômage et qu’il faut aider au quotidien, et parfois même encore les petits enfants à garder ! « Mais on fait comment pour payer tout ce qu’on doit payer, l’EHPAD, les soins, le quotidien d’une famille nombreuses ? » interrogent-ils. Où est-on nantis ?

C’est la solidarité en marche arrière !

Les retraités vont perdre au minimum 324€/mois … alors que beaucoup n’ont plus de mutuelle et ne peuvent plus se payer les soins nécessaires. La qualité de vie se dégrade en termes de services, de transports, de santé. « Je viens d’être en retraite et on me ponctionne déjà ma retraite « , remarque Jean-Claude Odillon.

Minimum vieillesse

Les revendications n’ont pas changé, mais l’inquiétude augmente. « Très souvent, les gens ne savent même pas qu’ils peuvent avoir droit au minimum vieillesse s’ils ne touchent pas assez, il faudrait que ce soit automatique dès que la personne est en dessous des plafonds« remarque encore Sylvain Calmrix de Solidaire.

On veut des réponses !

« On a l’impression de ne pas compter. On vit plus longtemps, mais on n’est plus en bonne santé. On veut des réponses ! ». Enfin, les retraités s’inquiètent des problèmes que rencontrent les EHPAD qui fonctionnent avec des effectifs tendus, des moyens limités. « On peut vite basculer dans la maltraitance institutionnelle » et tiennent à protéger les leurs de ces dérives.

Du personnel et des moyens

Ils revendiquent pour ces EHPAD, un financement solidaire et pérenne de la perte d’autonomie, qu’ils puissent conserver les contrats aidés, des personnels qualifiés en nombre suffisant et que les recommandations du plan Solidarité grand âge soient appliquées pour avoir un encadrement renforcé. Donc les problèmes restent les mêmes d’années en années.

A-t-on une place dans cette société ?

Rien ne bouge, sauf les prélèvements et les retraités n’ont pas l’impression qu’on leur laisse une place dans la société. Malgré les beaux discours, ils sont comme soeur Anne et ne voient rien venir, alors qu’ils restent souvent très actifs et impliqués dans la vie locale. Ils sont dans les conseils municipaux, dans les associations, animateurs bénévoles et c’est à eux qu’on doit bien des événements sportifs et culturels .

Ça déborde !

Mais trop c’est trop ! Ils ont entamé leur tour des parlementaires avec un regret : que Daniel Grémillet ne leur réponde pas. Ils ne sont pas des nantis, mais ils peuvent encore se battre pour défendre leur cause et le débordement n’est pas loin !

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page