Saint-Dié-des-Vosges – Faux justiciers de la route !

Ils roulaient sur la 4 voies et arrêtaient les véhicules qui les doublaient sur la RN59. Girophare en action, queue de poisson et voix autoritaires : « Police nationale,  vos papiers s’il vous plait ! », 2 jeunes Déodatiens de 18 et 19 ans, s’en sont donnés à coeur joie pour imiter la police au risque de provoquer un accident !

Ces 2 jeunes faux policiers ont fait preuve d’une assurance à toute épreuve en arrêtant les voitures qui osaient les doubler sur la 4 voies de contournement de Saint-Dié-des-Vosges et en leur faisant un rappel à la loi !

Ils avaient tout faux !

Ironie de la situation quand on sait qu’ils avaient usurpé une plaque et se baladaient avec une fausse immatriculation, qu’ils n’avaient pas de permis ni d’assurance ! Mais encore plus grave, ils auraient pu en faisant leur sktech de queue de poisson provoquer un véritable accident de la route !

Ils ont semé le doute

Pour eux, ce n’était qu’un délire durant lequel ils se sont bien « éclatés » ! Vêtus de treillis militaires, ils se sont fait passer pendant quelques heures pour la brigade anti criminalité. Une vraie revanche à savourer pour les fois où ils étaient les individus contrôlés ! Mais ils ont quand même semé le doute dans l’esprit de 2 de leurs victimes, qui ont fait des signalements. 4 conducteurs auraient fait les frais de leurs poursuites, sans qu’aucun n’ait subi ni agression, ni vol.

L’un est reconnu sur photo après signalement

Après les signalement, l’un des protagonistes connu des services de police a été reconnu sur photos par une victime. Le jeune homme de 18 ans a été interpellé jeudi soir. Le second âgé de 19 ans et également connu l’a été ce vendredi matin.

Ils risquent un an de prison

Ils seront convoqués le 23 février pour rendre compte d’usurpation de plaque d’immatriculation, absence de permis et d’assurance, sans compter l’usurpation abusive d’identité de personnes ayant en charge la sécurité publique !  Ils encourent un an de prison.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page