Saint-Nabord – Une centaine de caravanes de gens du voyage tente de s’installer sur le terrain de foot

Vers midi, la police est appelée par des élus, parce des gens du voyage, une centaine de caravanes cherchent à s’installer sur le terrain de foot. Les autorités leur ont demandé d’aller sur l’aire de grand passage. Mais ils ont refusé.

La police de Remiremont a demandé le renfort des effectifs d’Épinal pour empêcher leur installation sur le terrain de foot.

Les gens du voyage refusent d’aller sur l’aire aménagée

Les élus ont parlementé avec les responsables des gens du voyage qui n’ont pas voulu céder. Cette aire ne leur convient pas ! Le problème est redondant chaque année lorsque les gens du voyage se rendent au grand rassemblement religieux d’août. Une réunion est prévue lundi en préfecture pour aborder la question du passage des gens du voyage et les conséquences de leurs installations « sauvages ».

Ils lèvent le camp vers Nancy

Ils ont finalement préféré partir en direction de Nancy. Vers 16h, les caravanes avaient finalement quitté les environs du terrain de foot de Saint-Nabord. Elles se sont arrêtées sur le terrain de foot à Nomexy, où le maire entend bien leur faire payer le prix de l’eau, l’électricité, le ramassage des poubelles ey leur demander un dédommagement pour l’occupation du terrain.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page