Sécheresse – Encore plus de restrictions !

Le comité de sécheresse se réunit tous les 15 jours pour un ajustement des mesures prises. Force est de constater que la situation ne s’améliore pas ! Les restrictions sont étendues jusqu’au 15 août. Plus du tout d’arrosage la journée, plus de lavage, ni de remplissage de piscines.

« La tendance est à l’aggravation, déclare le préfet, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. Le déficit de pluie est de l’ordre de 1 à 2 mois. C’est le mois de juillet le plus sec depuis 1949 et les pluies récentes n’ont pas eu d’effet. Les sols sont plus secs qu’en 2003 pour la canicule« .

Le niveau des nappes baisse très légèrement

Le niveau des nappes phréatiques commence à être en très légère baisse et c’est l’hiver qu’elles se rechargent. « Nous avons eu la chance que les pluies de l’hiver dernier aient permis une recharge suffisante », remarque Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. La météo prévoit encore une nouvelle vague de chaleur pour le début de semaine, mais pas de canicule. Il faudra cependant attendre mercredi, pour avoir en prévision, un nouvel épisode orageux !

Surtout le bassin de la Moselle

C’est le bassin de la Moselle qui subit les plus fortes baisses de débits. Certaines communes rencontrent des difficultés d’alimentation comme Basse-sur-le-Rupt, où le problème est le plus important. Ventron, Saint-Maurice-sur-Moselle, Lesseux ou Combrimont ont eu quelques insuffisances ponctuelles d’alimentation, mais toutes ont trouvé des solutions.

Les Vosges plus touchées

Le département des Vosges est plus atteint par la sécheresse que les autres départements de Lorraine. « Nous sommes en situation de crise, alors que les autres départements sont en surveillance renforcée« , précise le préfet. D’où le renforcement des mesures de restriction. Plus d’arrosage du tout entre 8h et 20h !

Restrictions renforcées

Le lavage des voitures se fera uniquement dans des stations qui ont des équipements d’économie d’eau. Le green de golf ne sera arrosé que la nuit et les fontaines publiques sans récupération ne sont plus autorisées. Le nettoyage des rues se réduira au strict nécessaire, mais les balayeuses automatiques seront quand même tolérées.

La navigation pourrait être complétement interdite

Les maires ont la possibilité d’aller encore plus loin dans les mesures restrictives en fonction de la situation de leur commune et VNF pourra être amené à interdire complètement la navigation, plaisance comprise à partir du 15 août, si la situation reste tendue. Pour inverser la tendance, il faudrait des orages très violents ou de la pluie qui dure longtemps et ce n’est pas ce qui s’annonce !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page