Actualités

Sécurité – Les réservistes en renfort pour la saison à Gérardmer !

6 gendarmes réservistes de jour et 2 de week-end sont attribués au secteur de Gérardmer pendant la saison touristique, pour assurer la surveillance et la sécurité du centre ville et du lac. Le préfet et le député sont allés cette après-midi à la rencontre d’une patrouille sur le terrain.

Le plus ancien est un gendarme qui a servi 15 ans sur le secteur. Il est aujourd’hui retraité, mais reprend le terrain avec plaisir. « Je connais bien la population et le secteur de Gérardmer et je me remets au service de la population pour la période estivale, où les compagnies ont besoin de personnels de renfort, encore plus avec l’état d’urgence« , témoigne Bruno.

Tester la vie dans une brigade

Il fait équipe avec Pauline, 19 ans, qui est en BTS Qualité Sécurité Environnement à Nancy, avant de passer le concours de sous-officier de la gendarmerie : « J’ai toujours voulu être dans la gendarmerie, raconte-t-elle. Mon frère est pompier, mais je préfère les missions de sécurité de la gendarmerie. La réserve me permet de tester la vie en brigade. Mais c’est confirmé, c’est vraiment ça que je veux faire. Je n’ai jamais su rester en place dans un bureau. J’aime être au contact des gens et puis la gendarmerie, c’est une vraie famille. On compte les uns sur les autres ».

« J’aime le coté militaire »

La 3e du trinôme, Charlotte, 31 ans, est enseignante pour les enfants sourds à Nancy. « J’ai 2 passions, l’enseignement et la sécurité« . Depuis 10 ans, elle fait partie de la réserve pendant les vacances scolaires. « Je ne deviendrai pas gendarme à temps plein, parce que j’adore mon métier d’enseignante, mais j’aime venir en renfort pendant mes disponibilités. J’aime le coté militaire, ordre, hiérarchie , règle et respect ».

Sur les zones touristiques

Tous les 3 sont mobilisables sur des périodes de 4 à 6 jours pendant la période estivale avec un maximum de 60 jours. Ils interviennent tout l’été sur les zones d’affluence touristique telles que Vittel, Gérardmer, La Bresse, La Schlucht, Cap-Avenir ou  Fraispertuis. Ou encore lors des rassemblements festifs, mais c’est une autre organisation.

900 jours pour l’été

Les commerces et les structures apprécient cette surveillance. Les réservistes vosgiens sont 250,  (200 pour la gendarmerie et 50 pour la police), tous volontaires. Ils sont rémunérés. 900 jours seront consacrés à la sécurisation des zones d’affluence touristique sur  une réserve de 3 500 journées rémunérées par l’état.

 

http://www.actu88.fr/gerardmer-reservistes-a-la-gendarmerie-et-de-plus-en-plus-sollicites/

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page