SOS massif – Limiter la vitesse à 40km/h et privilégier les projets naturels

SOS Massif défend une montagne naturelle et protégée. Le comité demande un jour sans moteur, une vitesse limitée à 40km/h et de refuser les projets qui transforment les espaces naturels en vastes terrains de jeux artificiels.

« La vitesse est aujourd’hui réduite à 70km/h, ça va dans le bon sens, explique le comité SOS Massif, mais le fuseau de bruit reste tel, qu’il est perceptible en fond de vallée. Il constitue un dérangement majeur pour l’espace du vivant exceptionnel de la grande crête ». Ce sont évidemment les motos, qui sont visées. « Les jours fériés, il est demandé aux habitants d’éviter les bruits de machines en voisinage. Que la nature y ait également droit tombe sous le sens ! », poursuit ce dernier, qui aligne le 2e argument pour une circulation ralentie, la sécurité !

Une vitesse limitée à 40km/h

SOS Massif demande que la Route des Crêtes soit limitée à 40km/h et qu’elle bénéficie d’au-moins une journée fériée sans moteur. SOS Massif milite aussi pour un changement de vocation. Que le développement de la route des Crêtes soit  envisagé comme une pratique douce et paysagère, plutôt que de chercher à attirer massivement les touristes.

Pas d’aménagement de loisirs « artificiels »

Les défenseurs du Massif ne veulent plus de ces projets grandioses et artificiels (comme les télésièges, les via ferrata, la luge d’été, les circuits de VTT, ou de BMX…), qui d’après eux, défigurent les paysages et ne sont même plus rentables. Ils ne veulent pas se voir imposer « des projets aussi coûteux qu’inutiles qui méconnaissent la nature ».

La nature n’est pas inépuisable !

« Nos sociétés veulent croire que la nature leur appartient et que ses richesses sont inépuisables. Les grands groupes cherchent à s’approprier et rentabiliser les espaces naturels. Il est donc urgent de nous regrouper afin de donner un coup d’arrêt aux projets insensés dans ce massif, des projets qui sont désastreux pour l’environnement et la biodiversité« .

Une pétition

« Si comme nous, vous aimez les Crêtes vosgiennes, la ligne bleue des Vosges, les panoramas exceptionnels, les aperçus sur les vallées et les lacs, ses horizons infinis, sa flore et sa faune, sa route historique et touristique longue de 77 km, si cette beauté vous parle et que vous souhaitez continuer à en profiter, rejoignez-nous ! la nature se suffit à elle-même « , argumentent ces défenseurs du massif. Une pétition circule.

Une rencontre au sommet

SOS Massif demande que le Parc naturel régional des Ballons des Vosges (PNRBV organise une rencontre au sommet sur la crête en invitant des spécialistes extérieurs au Massif , afin de proposer des solutions et sortir de l’impasse. Le comité demande d’impulser dans le domaine du tourisme des orientations respectueuses de la nature, de la beauté des paysages et de la biodiversité et de baisser la circulation à 40km/h.

 

 

 

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page