Vagney – 23 étudiants intoxiqués au monoxyde de carbone lors d’un séjour Érasmus

Vers 15h cet après-midi, les secours sont intevenus pour une intoxication au monoxyde de carbone, dans un centre de vacances, »le Domaine du relais des 4 saisons », 6 route de la Croix des hêtres, dans le secteur du Haut-du-tôt. 23 étudiants auraient été touchées, dont 4 seraient dans un état sérieux.

Le groupe était constitué d’étudiants étrangers venus en séjour dans le cadre du programme européen Erasmus.

En séjour Érasmus

6 venaient d’Estonie, 7 de la République Tchèque, 7 d’Italie, 1 de Roumanie, 1 Slovène et 1 français. Parmi eux, il y avait 2 adolescents de 13 et 14 ans. Ils étaient dans le chalet après le repas quand plusieurs ont été pris de malaise. Ils ont tout de suite appelé les secours qui ont immédiatement suspecté une intoxication au monoxyde de carbone.

4 sérieusement intoxiqués

23 sapeurs pompiers du Syndicat, Saulxures-sur-Moselotte, Remiremont, Gérardmer et Épinal ont pris en main la situation. Les mesures ont confirmé la présence de monoxyde de carbone. Le colonel Pierrat, médecin du SDIS et le Smur de Remiremont ont évalué le niveau d’intoxication de chacun. 4 étudiants étaient plus sévèrement touchés. Ils ont été placés sous oxygène. 5 autres personnes du Centre ont également été incommodés par le gaz.

Les victimes évacués sur 3 hôpitaux

Les pompiers ont cherché la source de l’émanation du gaz. Il se pourrait que l’émanation vienne de la cheminée. Rien dans l’installation ne semblait suspect ou non conforme. Le propriétaire devra faire contrôler ses installations et la cheminée. Mais la priorité était à l’évacuation des personnes intoxiquées vers les centres hospitaliers de Remiremont (5), Saint-Dié (7) et Épinal (11) où elles resteront sous surveillance toute la nuit.

Un adjoint de la commune présent

Les gendarmes de la Communauté de brigade de Saulxures-sur-Moselotte et le Peloton de gendarmes de montagne ont fait les constatations et assuré la sécurité avec la police municipale. Un technicien GRDF était sur place, ainsi qu’un adjoint de la commune.

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page