Actualités

Vosgelis lance son contrat Sérénelis

Ce matin, Vosgelis lançait son contrat Sérénelis. Pour 6,42€ par mois, (donc moins que les 9€ annoncés), Vosgelis assure la prise en charge des réparations locatives. C’est l’entreprise Must qui a été retenue pour gérer cette prestation multiservices.

La société Must de Heillecourt (54) vient de créer une nouvelle agence dans les Vosges. 22 professionnels sont prêts à répondre aux demandes de réparation. L’entreprise a recruté avec l’aide de Face Vosges 8 jeunes chômeurs diplômés. Ils ont entre 18 et 28 ans et signaient ce matin leur contrat. Elle a placé à leur tête un responsable golbéen, Sébastien Holveck.

Une affaire en cours

On se rappelle pourtant que ce contrat avait soulevé la fronde d’un ensemble d’habitants, qui y voyaient une « arnaque », une dépense supplémentaire imposée et un moyen de faire payer au locataire des dépenses qui incombent au bailleur. Vosgelis a risposté en portant plainte pour diffamation. L’information judiciaire est en cours. « Nous avons passé un été difficile, un mois d’août chargé« , reconnait Vincent Henneron, directeur.

Des résistants convaincus

« Une petite poche d’habitants s’est prononcée contre, explique Alain Roussel, qui vient de prendre la présidence de Vosgelis. On a été au contact de ces gens. C’étaient pour la plupart des personnes âgées, à qui on a bien expliqué ce qu’était ce contrat. Ils sont repartis convaincus et motivés pour l’expliquer aux autres ».

Et d’autres toujours contre !

Mais ce n’est pas le cas de tous ! L’association de défense des consommateurs de Lorraine qui porte la cause des opposants, annonce qu’elle ne lâche rien : »Il n’est pas dans les habitudes de l’association de rester passifs, d’autant plus que nous n’avons pas apprécié certaines manoeuvres déloyales. Nous allons donc faire en sorte que les informations utiles circulent. D’autres moyens vont être mis en oeuvre… Le vrai combat va bientôt commencer ! ».

Démarrage au 1er mars

Vosgelis veut avancer. Le contrat démarre le 1er mars. Une équipe répondra aux demandes aux heures de travail et un technicien interviendra dans les 24h suivant l’urgence. En dehors des heures de bureau, une plateforme téléphonique prend le relais et traite les urgences. Le contrat inclut une visite d’entretien annuelle et les premiers rendez-vous ont déjà été pris.

Une réponse à la paupérisation

« Le profil type chez Vosgelis est une personne seule de 70 ans avec 600€ de revenus. Nous sommes face à une population qui se paupérise et n’a plus les moyens d’assurer les réparations à faire, souligne le directeur. Par ce contrat, nous répondons à un besoin en créant de l’emploi. Nous en sommes fiers. Ça n’a pas été simple mais l’équipe a tenu bon et nous sommes allés au bout de nos idées ».

8 jeunes embauchés

« Les jeunes embauchés se retrouvaient avec des petits boulots alimentaires malgré leurs diplômes, poursuit Claude Bocek, directeur de Must. Ils ont pu bénéficier d’un complément de formation pour adapter leurs compétences aux besoins du contrat. J’ai été surpris des qualités de ces gens qu’on a laissés au bord du chemin. Il va falloir de la réactivité et satisfaire le client. On a pris un bon démarrage. Les jeunes embauchés ont la volonté de faire le mieux possible. Ils ont conscience d’être payés par le locataire et qu’ils doivent réussir ! » En tenue grise, leur nom à coté du logo de Must, ils sont prêts à intervenir.

http://www.actu88.fr/logement-un-contrat-de-9e-par-mois-pour-des-frais-qui-reviennent-au-bailleur-des-locataires-sinsurgent/

http://www.actu88.fr/habitat-vosgelis-attaque-ses-detracteurs-pour-diffamation/

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page