57 nouveaux Français dans les Vosges

 Moment fort, le préfet, Gilbert Payet, remettait ce soir à 57 nouveaux Français le décret officialisant leur entrée dans la  communauté nationale.

« La France est désormais votre Patrie, déclare le préfet en ouverture de la cérémonie. Mais devenir Français n’est pas une simple formalité administrative, c’est un engagement fort. »

57 personnes venues de 21 pays rejoignent la communauté française. 41 ont été naturalisées par décret, 16 du fait de leur mariage avec un français ou une française.

Adhérer aux valeurs de la République

« Il ne s’agit pas de renier votre histoire et votre culture, c’est ce qui fait votre richesse et contribue à la diversité de notre pays, assure Gilbert Payet. L’acquisition de la nationalité française, c’est rejoindre une communauté nationale, unie par les mêmes valeurs et les principes qui forment le socle de notre République ».

Respecter l’autre et l’intérêt commun

Désormais ces nouveaux arrivants sont liés par leur adhésion à la devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ».Ils pourront faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ou à l’intérêt général, devront respecter la loi qui est un rempart contre les inégalités et laisser de la place à la solidarité et à la tolérance. « Ces principes humanistes qui concilient le respect de l’individu et la cohésion de la Nation sont les fondements de notre République », conclut le préfet.

S’inscrire sur les listes électorales

Les nouveaux français ont désormais des droits et des obligations. Ils disposent du droit de vote sous réserve de s’inscrire avant le 31 décembre sur  les listes électorales. Ils étaient là ce soir avec leur famille, heureux de cette intégration. Depuis le début de l’année, 119 personnes ont été naturalisées dans les Vosges (170 en 2012).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page