Air Algérie – 2 vosgiens étaient à bord

Un couple de vosgiens André Joly et Jutta Zoller  et 2 jeunes de 15 ans qu’ils hébergeaient et qui voyageaient avec eux, ont péri dans le crash du vol AH5017 d’Air Algérie. 118 personnes étaient à bord, dont 51 français. « Pas de survivants« , a confirmé François Hollande.

Jeudi, un avion d’Air Algérie, qui faisait la liaison Ouagadougou-Alger, disparaissait. La zone, où l’avion avait disparu a été localisée au Nord du Mali, à proximité de la frontière du Burkina Faso.

Survolé par un drone militaire

Elle a été survolée par un drone d’observation français Reaper, basé à Niamey. L’Élysée a confirmé que « l’épave désintégrée était bien l’avion disparu et qu’il n’y avait aucun survivant.

2 Vosgiens qui revenaient du Burkina Faso

A bord, un couple de Vosgiens de Raon-aux-Bois, André Joly et sa compagne, Jutta Zoller, tous deux membres de l’association oxygène de Remiremont. Ils revenaient du Burkina Faso. Ils laissent 5 enfants. Ils étaient accompagnés des 2 jeunes qu’ils hébergeaient dans le cadre d’un projet, Calvin Klein et Jenny Pascard, également décédés dans le crash.

Un accident

L’hypothèse de l’accident  semble privilégiée du fait des conditions météo particulièrement difficiles. Le secrétaire d’Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, a exclu l’hypothèse d’« un tir venu du sol. Il a insisté sur les mauvaises conditions météo. Les débris de l’avion, concentrés sur un seul site, rendent peu probable l’hypothèse d’une bombe explosée en vol ».

La famille à Paris samedi

La famille des victimes a été contactée et leur déplacement à Paris est organisé ce samedi 26 juillet. Elle sera reçue, comme l’ensemble des familles touchées par ce drame, par le Président de la République. Un point d’enquête leur sera communiqué d’après les premiers éléments. Ils pourront également questionner les experts et tenter d’avoir des réponses à leurs questions. Le Préfet des Vosges exprime sa compassion aux familles et aux proches des victimes

Oxygène

Cette association a pour but d’apporter un soutien moral, matériel et financier à la réalisation de projets menés par des jeunes.

Depuis bientôt 25 ans, Oxygène propose à ces jeunes, des voyages de solidarité internationale au service d’une population qui souffre matériellement.

Des chantiers ont été réalisés au Burkina-Faso par ces jeunes, en collaboration avec une association africaine de développement local « Jeunesse-Action-Solidarité ».

A travers des rencontres, des échanges et ces actions de solidarité, l’association offre aux jeunes de mieux se connaître eux-mêmes et d’être sensibilisés à d’autres réalités de vie.

Cette ouverture sur le monde contribue à les rendre plus solides et acteurs de leur propre vie.

 

 

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page