Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
ActualitésPolitiqueSociété

Aux urnes salariés !

C’est une première ! Les salariés des entreprises de moins de 11 salariés ont le droit de choisir un syndicat pour les représenter. Ne laissez pas passer cette chance, votez ! Ces élections se déroulent du 28 novembre au 12 décembre par courrier ou par Internet.

 

Vous êtes salarié d’une très petite entreprise de moins de 11 salariés. Jusqu’à maintenant, vous ne pouviez pas être représenté. Les prochaines élections professionnelles vous ouvrent ce droit, en vous invitant à choisir le syndicat qui va défendre vos intérêts. C’est important !

Les syndicats participent à l’élaboration des conventions collectives. Ils défendent vos droits et vos conditions de travail.

Pour voter

Pour voter, vous devez avoir au moins 16 ans révolus, avoir été salarié d’une très petite entreprise ou avoir été employé à domicile au mois de décembre 2011, et être inscrit sur les listes du scrutin qui sont spécifiquement établies pour ce vote. Si vous ne savez pas si vous êtes inscrit, vous pouvez consulter le site www.electiontpe.travail.gouv.fr

« Les inscriptions ont été faites à partir du listing de l’URSSAF », précise Delphine Rouxel de l’UDCGT.

Vous avez dû recevoir par courrier, les différents syndicats candidats et leur programme, et le matériel pour voter. Si ce n’est pas le cas, allez sur le site.

Vous pouvez voter en ligne ou par courrier.

Des droits pour les petites boites aussi !

L’UDCGT craint que les salariés ne se retrouvent pas dans cette élection. « Pour les élections prudhommales, les gens votent pour des personnes plus que pour des syndicats. Ils connaissent le système et il y a déjà un taux d’abstention record, alors voter pour un sigle, ça risque de ne pas parler du tout aux salariés », redoute Michel Tomasini, de l’UDCGT.

La CGT utilise son réseau militant pour informer les salariés. « Nous savons que certains patrons ne font pas passer l’information  alors nous essayons de la relayer par nos unions locales et nos relations ». Ils font campagne pour leur syndicat bien sûr, mais surtout pour que les salariés ne fassent pas l’impasse sur ce nouveau droit.

Faites-vous entendre

« L’objectif est que les très petites entreprises aient les mêmes droits que les grosses ».

La CGT milite pour des élections de délégués interprofessionnels sur un territoire, mais ce modèle n’a pas été retenu. En attendant, elle appelle les citoyens à voter pour le syndicat qu’il préfère et à faire entendre leur parole.

 
http://www.electiontpe.travail.gouv.fr/
 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page