Actualités

Cherche filles pour les métiers scientifiques et techniques, osez !

Ce matin, une soixantaine de filles scolarisées en seconde au lycée Pierre Mendès France d’Épinal rencontraient Jean-Philippe Barré de la société Innothera, à la CCI des Vosges pour parler féminisation des métiers techniques et scientifiques.

Les femmes sont moins présentes dans les métiers scientifiques et surtout techniques, c’est un fait avéré et la parité n’est pas pour demain si on ne lui donne pas un petit coup de pouce ! Conscients qu’il va falloir du temps pour changer les mentalités, le lycée Mendès France et la CCI des Vosges amorcent le mouvement en présentant aux filles de 2e qui ne savent pas encore exactement où elles vont s’orienter, des filières possibles.

Mal informées

« Les jeunes filles sont mal informées sur les métiers scientifiques et techniques auxquels elles pourraient accéder, pose Sylvain Jacobée, directeur de la CCI des Vosges, en ouverture. Tout doit évoluer et cela se fera si on rapproche les jeunes des entreprises ». Les métiers scientifiques et techniques font une place aux filles mais pas encore la part belle. « Osez, lancez-vous ! », incite-t-il.

Une démarche pour l’égalité hommes-femmes

« Cette journée est partie en 2014, des Olympes de la parole qui proposent de réfléchir sur la place des femmes dans la société, explique Joël Lamoise, proviseur du Lycée Mendès France. Nous avons eu le 1er prix. Elles ont été suivies par une journée sur l’émancipation par le sport où les différences de salaires entre les femmes et les hommes étaient flagrantes. Aujourd’hui, nous voulons montrer que les femmes peuvent réussir dans des métiers qui ne sont pas forcément repérés comme féminins et nous avons la volonté de reproduire ce genre de manifestations tous les ans« .

Une représentation sociale qui doit évoluer

« Combien d’entre vous ont reçu des cadeaux techniques ou scientifiques ? », interroge Jean-Philippe Barré de l’entreprise Innothera à Nomexy. Pas mal de mains levée dans l’assemblée des jeunes filles. Il y a une évolution sensible. « Une fille a 4 fois moins de chance d’avoir un cadeau technique », remarque-t-il. Donc pour faire bouger ces rôles, il faut passer par l’éducation. La femme n’a pas être belle et empathique, elle a aussi un cerveau et s’en sert même très bien. Mais si le discours évolue, les faits sont tenaces.

Osez casser les codes !

Il faut casser les codes. Certes, tout le monde est d’accord mais une femme électronicienne ou dans l’industrie doit faire ses preuves à tout instant et lever beaucoup plus de défiance. Elle a du mal à trouver un emploi même si elle a réussi brillamment ces études. Et du coup, les filles hésitent à s’engager dans ces voies. Innothera en témoigne. Dans la production de collants de contention, il y a … 0% de femme !

Pourquoi pas la recherche universitaire ?

On en trouve en qualité, logistique, performances ou prévisionniste. Des métiers qui demande un Bac +5 ou comme technicienne en recherche et développement que ce soit pour la confection, la teinture ou les mesures, des postes de niveau Bac +2 ou 3. Si certaines pensent sérieusement à des filières scientifiques, elles ne semblent pas s’imaginer dans l’industrie … Et si les jeunes filles présente pour cette journée pensaient recherche universitaire ? Qu’en savent-elles ? Apparemment pas grand chose … Elles visiteront cette après-midi, 7 laboratoires de l’Université de Lorraine et combleront c’est sûr cette lacune.

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page