Éducation – Apprendre à être citoyen, c’est « Faire plus que … »

La ville d’Épinal veut « faire plus que … » du sport ou des activités, elle veut former les enfants à être citoyen. Une expérience est menée depuis le 22 février avec 120 élèves, des CM1-CM2 des écoles Jean Macé et Champbeauvert, au cours de l’après-midi d’Aménagement du temps de l’enfant.

Les enfants arrivent au Palais des sports. Ils choisissent l’activité qu’ils veulent faire en votant. Oui mais qu’est-ce que le vote ? À quoi ça sert ? Pourquoi a-t-on besoin de voter ? La discussion est ouverte.

Comprendre les valeurs et les régles

Les animateurs ont été formés et s’appuient sur des fiches pédagogiques pour animer 10 à 15 minutes de discussion avant les séances d’activité. L’objectif ?  Comprendre les valeurs de la République, la vie politique, le gouvernement et les règles qui encadrent la vie en société.

Voter, ça sert à quoi ?

4 thèmes seront abordés, chacun pendant 9 semaines : la citoyenneté, l’éducation, la mixité et l’intégration. Ce mois-ci, c’est la citoyenneté qui est à l’ordre du jour.  Oui mais le vote, ça sert à quoi ? « A choisir » … Pour quoi vote-t-on dans la vie politique ? « Le président ! » lance un enfant, « le maire », renchérit une autre. De rebondissements en rebondissements, ils arriveront aux différentes élections.

Sensibiliser et faire réfléchir

Mais ça se passe comment des élections ? Certains ont accompagné leurs parents lors des dernières élections. « On signe ». « Il y a des cabines avec des rideaux« .  En quelques minutes, les enfants ont parlé campagne électorale, programme et engagements, démarche administrative d’inscription, bureau de vote, bulletin de vote et dépouillement. « C’est important de choisir parce ça décide de la vie qu’on veut mener ».

4 thèmes socle

On y parlera respect des règles, démocratie, vivre ensemble, respect de l’environnement et laïcité pour la citoyenneté, lutte contre l’illettrisme, santé, hygiène et sexualité, nouvelles technologies et risques, ouverture à la culture en Éducation. La Mixité abordera la différence hommes-femmes, l’inter-culturels, l’inter-quartiers, le handicap, l’inter-générations. Enfin, l’estime de soi , le respect de l’autre, les barrières de la langue et de la culture, l’ouverture sur le monde professionnel seront à l’ordre du jour de l’intégration.

Un dispositif qui sera étendu ensuite

C’est rapide, interactif et ludique, pour que les enfants aient envie de chercher les réponses. Ce sera répété pour qu’ils s’en souviennent et en comprennent l’importance. L’évaluation du projet sera faite en juin auprès des enfants, des éducateurs, des parents et des enseignants. Le dispositif « Faire plus que … »devrait être ensuite étendu aux autres écoles.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page