Politique

Élections régionales – Quand l’ombre du FN plane sur la Région ACAL …

Les visages étaient tirés ce soir à la préfecture au fur et à mesure des résultats. La domination nette du FN fait pâlir la Droite comme la Gauche. Seul, le FN a la mine légère sans triomphalisme. Il entend finaliser l’essai, mais sait que la résistance va s’organiser pour lui faire barrage. Ça bouillonne déjà … 

Seuls 3 candidats, Florian Philippot, FN (36,06%), Philippe Richert, Droite (25,83%) et Jean-Pierre Masseret, PS (16,11%) , pourront être en lice au 2e tour. Sandrine Bélier, Europe Écologie les verts, avec un score supérieur à 5% (6,70%), pourra faire alliance avec l’un des 3 candidats pour être présente au 2e tour.

Éviter la triangulaire

Le FN arrive en tête sur les Vosges avec presque 15 points sur le candidat de Droite et 18 sur le candidat de Gauche. Un vrai dilemme pour ses adversaires qui ne peuvent pas s »allier, mais ne réussiront pas à lui faire barrage, chacun de leur coté. Pour Philippe Richert et  sa liste, la seule solution est le retrait de Jean-Pierre Masseret (3e position), pour éviter une triangulaire qui risquerait d’offrir la région au FN.

La hauteur des scores FN affolent

Inconcevable que la Gauche ne soit pas au 2e tour pour Jean-Pierre Masseret ! « Mon devoir est de faire exister la Gauche« , défend il.  Il a annoncé qu’il se maintiendrait. Une décision qui fait bouillir la Droite ! « Si on ne fait rien, on donne la Région au FN, ça fait peur ! », commente Ghislaine Jeandel-Ballongue. Si tout le monde s’attendait à une percée du FN, la hauteur des scores et les écarts affolent les lignes !

Aller chercher les abstentionnistes

« Il n’y aura pas d’alliance avec la Droite, déclare Jean-Marie Lalandre, tête de liste PS des Vosges, droit dans ses bottes ! Ce n’est pas un vote sanction face à la Gauche puisque la Droite qui était unie ne passe pas en tête. Les abstentionnistes ont une responsabilité dans ce résultat ! On ne peut pas rester chez soi et venir pleurer après. Il faut arrêter de chercher un bouc émissaire. Jean-Pierre Masseret se maintient. Il n’y aura pas d’alliance. Nous allons aller chercher ceux qui n’ont pas voté ».

Une alliance avec le PS ne suffit pas

Pour les verts, la fulgurante montée du FN est une catastrophe ! « On ne s’attendait pas à des scores de cette importance et tout le monde attendait mieux des résultats de son parti, commente Christine Lheureux, on va tout faire pour faire barrage à l’arrivée du FN ! Une seule alliance avec le PS ne suffira pas, il va falloir trouver mieux !« .

Les électeurs en ont marre !

« Un résultat mauvais, qui fait peur, regrette Gérard Cherpion, liste de Droite, c’est une alerte générale qui démontre que les électeurs en ont marre ! Ils sont fatigués de cette politique. Les chiffres du chômage ont encore augmenté. Il y a 42 000 chômeurs de plus, c’est catastrophique ! ET on a le podium des prélèvements obligatoires. Il n’y a pas d’alliance possible ! Que le PS prenne ses responsabilités ! Sinon il fera élire le FN ».

Obtenir le désistement du PS parce que c’est grave !

« Si le FN gagne le scrutin, qui défendra la Région ? Des gens de l’extérieur ? Avec quel programme ? Un programme national qui est absurde ? Il faut se battre pour le désistement du PS, parce que c’est grave ! , poursuit-il. Oui, on a échoué, oui, on a commis des erreurs, oui les gens en ont assez du ping pong Droite- Gauche, mais le FN fait campagne sur la peur. Il veut supprimer les subventions aux associations, mais sans les associations, il n’y a plus de lien social et c’est une responsabilité énorme ! ». Tout le monde s’affole, mais est-ce assez pour s’unir ? Le FN compte les points.

 

 

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page