Actualités

Épinal – 125 jeunes sur des chantiers éducatifs

Les chantiers éducatifs rencontrent un vrai succès. La ville a même du mal à répondre à toutes les demandes. 125 jeunes de 16 à 18 ans ont pu travailler sur 29 chantiers dont 11 pour la ville. En petit groupe, bien encadrés techniquement, ils réalisent des travaux de peinture et de débroussaillage en échange d’une prime pour financer leur projet.

Ils prennent soin de leur ville, prennent la mesure du travail sur un chantier, se donnent du mal pour faire un travail correct et validé par les services de la ville et en échange, ils ont un aide pour financer leur permis, un voyage d’étude à l’étranger ou tout autre projet qui leur tient à coeur.

A la MJC Savouret

« Seulement 125 jeunes ont pu être retenus sur 194 candidats », regrette Michel Heinrich, maire d’Épinal. A la MJC Savouret, un petit groupe de 4 jeunes s’appliquent à poser du scotch de protection, à peindre le plafond sans en prendre plein la figure ou à repeindre les tuyaux d’arrivée du radiateur. Ils ont transformé une salle de stockage des costumes en salle d’activité.

Ils ont bien travaillé !

« Il a fallu décaper les plafonds et les murs, enlever les dalles de polyester, les cadres en bois, poncer, enduire et peindre, ils ont bien travaillé ! », apprécie Farid Cherifi, l’éducateur de l’Association Jeunesse et culture qui encadre le chantier. Ils travaillent 4h/jour, soit 20h/semaine pendant 3 semaines pour une première approche du travail dans une ambiance détendue.

Acteurs du mieux vivre

Même topo place d’Avrinsart, où 3 jeunes relookent le foyer des adolescents. Ils deviennent acteurs du bien vivre ensemble et sont valorisés par cet engagement. Un bel effort pour aller au bout de son projet, apprendre à travailler, être utiles au quartier, et faire quelque chose qui ait du sens. « Les stages citoyens, une formule pour les plus jeunes, marchent d’enfer, constate Michel Heinrich. On est saturé. Les jeunes sont ravis de s’investir pour quelque chose de bien« .

Un multipartenariat

Le dispositif est financé par la Ville d’Épinal, le contrat de ville de l’agglomération, L’agence pour la cohésion sociale et l’égalité des chances, le département et le Lion’s Club. Il est porté en partenariat avec les jardins familiaux, l’association de pêche et de protection des milieux aquatiques, l’office logeur et la Régie de quartier.

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page