Épinal – Le 1er Régiment de tirailleurs associe la ville à sa fête

Chaque année, les tirailleurs commémorent les combats qui se sont déroulés en Italie du 11 au 18 mai 1944. C’est devenu La fête du régiment, et cette année, ils y associent la ville d’Épinal. Du 13 au 22 mai, les festivités vous propose concert, exposition, conférence, portes ouvertes avec des démonstrations, une nocturne son et lumière, et en clôture, une messe du souvenir.

La victoire de Garigliano reste dans l’histoire comme une bataille à porter au crédit des tirailleurs.

Une bataille qui a du sens

Ils ont résisté en terrain difficile, alors que les chars américains ne parvenaient pas à passer. Ils ont dominé par leur combativité, leur courage, leur détermination. « Elle illustre ce qu’une troupe d’hommes est capable d’accomplir, lorsqu’elle est animée par une force morale et des valeurs partagées, qui la conduisent au dépassement ». Ce succès stratégique a été décisif dans la croisade pour la libération de l’Europe occidentale. « Pour nous, cette bataille est pleine de sens », commente le lieutenant colonel Franck Boudet.

Renforcer le lien entre le régiment et la population

Cette commémoration rassemble les tirailleurs autour de leur histoire et leur rappelle leurs valeurs. Cette année, le régiment y associe la ville, parce que depuis les actes terroristes, il est important de renforcer ce lien entre la population et ses défenseurs. « Ce lien avec la population aide à la bonne intégration du régiment dans la ville« , confirme le colonel.

C’est la liberté que nous leur devons !

De nombreuses actions dans les collèges, le rallye citoyen, le projet d’ouvrir une session de cadets de la défense (pour accueillir des collégiens dans le régiment) témoignent déjà de cette volonté de s’impliquer dans la vie locale. « La ville est pétrie de vie militaire, remarque Michel Heinrich, maire d’Épinal, tous ces combats font que la population est attachée à ses régiments », qui fait état d’un attachement viscéral entre la ville et le régiment ! « Il faut rappeler que c’est notre liberté que nous devons à ces tirailleurs ! ».

Concert exceptionnel

Les festivités s’ouvrent vendredi 13 mai à 20h avec une traversée historique des musiques d’harmonie de la légion étrangère (60 musiciens) et de la fanfare du 1er régiment de tirailleurs (20 musiciens) au Centre des congrès. « Ces 5 dernières années, l’armée a renoué avec des opérations de guerre qui font des blessés et des morts. Les dons que vous voudrez bien laisser aideront les familles à se reconstruire », précise le Major Jean-Marie Fleck.

Tirailleur d’hier et d’aujourd’hui

Du lundi 16 au jeudi 19 mai à l’Espace Cours, une exposition en partenariat avec l’Onac-vg (Office national des anciens combattants et victimes de guerre), qui met en scène des regards croisés des tirailleurs d’hier et d’aujourd’hui. « Le tirailleur d’aujourd’hui hérite des valeurs portées par les anciens, poursuit le lieutenant colonel. C’est la même mission fondamentale, défendre la nation et mettre sa vie en péril. L’équilibre familial est soumis à rude épreuve, parce que le tirailleur passe 200 jours par an à l’extérieur, loin de sa famille ». L’exposition comprend 14 panneaux de textes, photos et cartes.

Du vécu !

Le mercredi 18 mai, le régiment propose une conférence à 18h30 à l’amphithéâtre de la faculté avec des témoignages d’anciens tirailleurs et des professionnels d’aujourd’hui, des tirailleurs venus d’Algérie et l’aventure de leur intégration. « Ils ont fait le choix de la rupture avec leur pays d’origine. Ils sont arrivés en 2000 en gare d’Épinal et ont intégré le 1er Régiment de tirailleurs de Golbey. Il est temps de les faire parler, raconter ce qu’ils ont vécu ». Et, l’expérience du feu racontée par le capitaine Soulier qui a vécu l’opération Sangaris en CentreAfrique.

Portes ouvertes et comémoration

Le week-end sera chargé avec des portes ouvertes qui seront l’occasion de montrer le matériel et les savoir faire avec des démonstrations en dynamique le samedi de 11h à 18h avec restauration sur place, le Son et lumière à 22h quartier Varaigne et la messe du souvenir à 10h45 le dimanche à la basilique Saint-Maurice d’Épinal.

Plus d’informations : www.facebook/lesturcos.fr

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page