Actualités

Ils veulent garder leur maternité chez eux !

Plus de 600 personnes dans les rues cet après-midi pour défendre la maternité à Remiremont !  Le conseil de surveillance qui devait réunir les 2 centres hospitaliers pour signer le projet médical commun a été reporté. L’Agence régionale de santé a accepté de réétudier complètement ce projet commun.

« Ça fait chaud au coeur de vous voir présents, nombreux, sous la pluie pour défendre votre maternité ! Je remercie les praticiens qui ont eu le courage de dénoncer ce qui était indénoncable ! Je sens la colère monter des montagne. Nous voulons renégocier ce projet. Nous nous battons avec des élus locaux mais aussi avec des élus nationaux ».

Jean Lassalle en soutien

« Nous avons en autres le soutien de Jean Lassalle, qui est venu voir notre maternité.  Vous vous rendez compte, pendant cette visite, le maire a été interdit d’entrer dans son hôpital et il a fallu faire appel au Ministère pour pouvoir y accéder ! Mais nous sommes là pour nous battre en rangs serrés« , déclare Jean Hingray, maire de Remiremont.

Proximité et sécurité pour nos bébés

Florilège d’écharpes tricolores, d’associations et d’habitants, de Romarimontais et des frontaliers du Sud comme les Haut-Saônois, qui veulent de la proximité et de la sécurité pour leurs bébés et leur maman. Ils sont attachés à cette maternité qui fonctionne bien et est particulièrement appréciée. Ils ne veulent pas payer les pots cassés pour qu’Épinal puisse avoir un nouveau centre hospitalier !

Le redressement financier toujours à l’ordre du jour !

Mais s’il a accepté un report du conseil commun, le directeur de l’Agence Régionale de Santé ne perd pas le Nord ! Le redressement financier des établissements sud est toujours à l’ordre du jour. Il propose la constitution d’un Comité de pilotage, pour définir des engagements communs et une stratégie territoriale commune pour y parvenir.

Un comité de pilotage

Ce comité de pilotage resserré sera constitué de l’ARS, des 2 présidents des Conseils de surveillance, Jean Hingray et Michel Heinrich, des 2 Présidents des commissions médicales d’établissements et du Directeur. Et il devra se réunir rapidement, puisque les travaux du nouvel hôpital d’Épinal sont démarrés portés par le nouveau Groupement hospitalier de territoire des Vosges.

Une situation de blocage

Depuis 2013, les établissements d’Épinal et de Remiremont, avaient entamé l’élaboration d’un projet médical partagé. « A ce jour, force est de constater une situation de blocage dans ce processus de coopération, pourtant élaboré par les professionnels de santé eux-mêmes », déplore Christophe Lannelongue directeur ARS. Mais les professionnels de la maternité de Remiremont contestent cette participation à l’élaboration du projet commun.

Pas d’autres alternatives que de travailler en commun !

L’ARS rappelle qu’il n’y a pas d’autres alternatives que la coopération renforcée des établissements, tant pour le service rendu à la population que pour assurer la pérennité des activités. « L’évocation répétée de projets de fermeture qui ne sont pas à l’ordre du jour, n’a d’autre effet que d’altérer la confiance que les patients éprouvent légitimement à l’égard de leurs structures hospitalières ». Inutile de préciser que les Romarimontains pensent au contraire que c’est parce qu’ils se mobilisent qu’il y a encore un espoir ! L’ARS souhaite une mobilisation collective constructive au service de l’intérêt général.

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page