Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Journée de la femme – C’est portes ouvertes au CIDFF

Le CIDFF est un espace dédié aux femmes et aux familles. Elles y trouvent de l’information, l’accompagnement et l’aide psychologique, un service d’aide aux victimes et un accueil de jour. Mais en cette journée de la femme, Claudine Renard insiste : Le CIDFF a aussi pour mission de prévenir les discriminations sexistes. Lundi, c’est portes ouvertes de 14h à 17h.

Le CIDFF contractualise pour 3 ans avec l’État. Il a plusieurs missions, une mission de sensibilisation et d’éducation avec les écoles, collèges et lycées pour faire évoluer le regard sur l’égalité des hommes et des femmes.

Des préjugés encore bien ancrés

Aujourd’hui, la parité oblige les institutions à intégrer des femmes, puisqu’il n’y avait pas moyens de parvenir autrement à une représentation équitable. les choses évoluent, mais très lentement, et l’on est encore  loin de l’égalité des salaires ! Les préjugés sur les rôles masculins et féminins restent encore bien ancrés, même si l’on observe une vraie évolution dans le rôle du père.

Aide juridique ou aide aux victimes

La 2e mission est une mission d’aide. D’aide à l’information juridique pour préparer une séparation ou un divorce, un service d’aide aux victimes, qui va être présent au Commissariat d’Épinal et de Remiremont, au TGI d’Épinal, ou encore assurer des permanences à Thaon-les-Vosges, Neufchâteau et Mirecourt.

Accompagnement psychologique, RSA et emploi

Pour prendre en compte la globalité des problèmes d’une personne, les femmes trouveront sur place, un référent accompagnateur RSA et un accompagnateur vers l’emploi. Elles trouveront également un soutien psychologique individuel, mais elles pourront aussi intégrer un groupe de parole qui regroupera les mêmes personnes (4 à 6) pour échanger, tous les 15 jours pendant 2 à 3 mois.

Groupe de parole

“C’est très important qu’une femme qui subit des violences se rende compte qu’elle n’est pas la seule à qui ça arrive et que ce n’est pas elle qui provoque cette situation, explique Claudine Renard. Souvent, la culpabilité s’installe et en parler avec d’autres les aide à sortir de ce cercle vicieux et à trouver des solutions”.

Accueil de jour

Et pour poser un peu ses valises, se retrouver un epu sans être harcelée, le CIDFF propose l’accueil de jour, avec un espace pour les enfants et des gens à qui parler seulement si on en a envie. “Une femme qui veut préparer son départ ou mettre à l’abri des papiers importants peut avoir ici un coffre fort et y laisser tout ce qui est important”, explique la directrice. (lundi et vendredi de 10h à 16h et mercredi de 13h à 16h).

Égalité ?

Mais pour éviter ces situations-là, le mieux c’est la prévention. Et si on parlait égalité ?

CIDFF : Centre d’information sur les droits des femmes et des familles. 19, rue d’Ambrail à Épinal. Tél : 03 29 35 49 15 ou 03 69 61 50 23. contact@cidff88.com. Permanences du référent RSA à Épinal, Dompaire,  Xertigny, Bains-les-Bains et Fontenaoy-le-Château.

Quelques chiffres

– Une équipe de 3 juristes, 3 psychologue et 1 directrice et 22 lieux

– 3646 personnes informées en 2014 dont 77% de femmes

-17 interventions collectives de sensibilisation

– 51 femmes accueillies à l’accueil de jour

-25 669 km

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page