Actualités

La Bresse – Bol d’air lance sa tyrolienne à virages et ses voyages virtuels

Mercredi après-midi, Bol d’air lançait officiellement avec élus et partenaires, ses nouveautés 2016 : une tyrolienne à virages, Hélicopt’Air et des voyages virtuels à déguster sur le trajet en montant sur les hauteurs ou en Fantasticable, qund on y revient. Des trombes d’eau pour corser les sensations mais quand même quelques rayons de soleil pour profiter de la démonstration de voltige aérienne.

Avant de tester la Bol d’air Line ouverte malgré les trombes d’eau, l’équipe Bol d’air propose aux arrivants un voyage virtuel, un voyage planant tel un faucon au dessus des montagnes vosgiennes. Vous pouvez tourner la tête et découvrir sous d’autres angles, ces paysages naturels de la vallée de la Bresse. C’est la nature dans toute sa beauté majestueuse en quelques minutes.

Voyages virtuels

« C’est un film réalisé par un drone avec 6 caméras« , explique la société LM MédiaCorp de Strasbourg. L’effet est surprenant et les émotions intenses. « L’innovation, c’est la capacité à synchroniser le film pour 8 personnes qui ont mis les lunettes virtuelles 3D ». Cette année, la Fantasticable se combine avec un film virtuel, un voyage aérien autour du monde, qui va défiler à 100km/h pour rendre haletante, cette vision saisissante d’autres réalités. La beauté des paysages vous submerge sur plus d’1km, surtout quand vos récepteurs émotionnels sont au maximum avec la plongée Fantasticable ! C’est une première mondiale.

Un virage à 720° unique en France

À travers cette nouvelle attraction, Bol d’Air vous offre pendant 3 minutes, « des loops, des drops« , bref des grandes courbes plongeant vers le sol, des virages à 360°, et même le premier 720° au monde ! Créée par une entreprise australienne Ecoline présente pour le lancement, cette toute dernière génération de tyrolienne procure des sensations dignes des Grand 8 ou Montagnes Russes. « La Tyrolienne EcoZip » a reçu de nombreux prix touristiques en Australie et le prix de l’innovation 2015 du Syndicat National des Exploitants de Parcs Aventures (SNEPA). C’est un investissement de 500K€.

Tyrolienne Australienne installée pour la 1ère fois en France

« Bol d’air a été choisi pour être leur site emblématique en France et nous avons beaucoup de chance ! « , se félicite Régis Laurent, dirigeant de Bol d’air. Les dirigeants  Sandrine et Frédéric Gallimard sont venus d’Australie, même s’ils trouvent que dans les Vosges, il est difficile d’adopter les tenues d’été ! Ils sont là pour une semaine pour voir la tyrolienne à virages se tailler son succès. « La vitesse n’est plus le seul critère. Désormais, les aventuriers devront défier les lois de la gravité, flirter avec les « G », slalomer entre les arbres, et plonger dans le vide en s’enroulant autour des arbres, commente Régis Laurent. La descente est aérienne, le résultat spectaculaire te le mélange de sensations inédit ! »

Descente par tous les temps

La Bol d’air Line fonctionnait ce mercredi malgré la pluie pour des visiteurs de 25 à 130kg, qui armés de leur équipement, partent à pied à l’assaut du départ 800m plus haut pour 10 mn environ sur un sentier découverte, guidé par la mascotte Jimmy, un coq de Bruyère. Bol d’air conçoit toutes ses installations en partenariat avec les agents de l’ONF, pour respecter au mieux le site naturel, pour en profiter au mieux sans le dénaturer. La Bol d’air Line prévoit une fréquence de 30 descentes par heure.

Hélicopt’Air , manège qui utilise la force centrifuge

Autre nouveauté à sensations, l’Hélicopt’Air, qui utilise des techniques d’entrainement des astronautes. « Il s’agit d’un énorme rotor d’hélicoptère qui vient d’Annecy et peut monter jusque 7G, mais comme les manèges ne sont autorisés que jusque 4G pour des raisons de sécurité, l’utilisateur pourra faire varier la force centrifuge par demi G de 2G à 4G », explique Régis Laurent. L’opérateur peut à tout moment interrompre la rotation. Cette activité est destinée à des personnes sportives et à la recherche de sensations très fortes.

Une vitrine des Vosges

« Quand on croit à quelque chose, il faut y aller !, conclut-il, nous avons décidé de mettre ces nouveautés en place en novembre. 6 mois plus tard, elles sont en place grâce à l’implication de tous, qui chacun à sa mesure a permis d’accélérer les procédures. C’est l’histoire d’une rencontre, une belle histoire, un produit unique, une vitrine des Vosges à la mode Bol d’air cool ».

A Bol d’air, on voit la vie en Vosges

Bol d’air, c’est une activité qui tient sa place sur le territoire avec ses 60 emplois en saison, comme le souligne le maire, Hubert Arnould,  ! « Une image positive du département, complète Jérôme Mathieu au nom du conseil départemental. Je tiens à saluer le parcours de celui qui a amené de l’innovation et fait des choses pour les Vosges. A Bol d’air, on voit la vie en Vosges !« . Et pour conclure en beauté , un show du Champion du Monde de voltige aérienne, François Rallet, venu du Languedoc-Roussillon… sous le soleil !

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page