La Bresse – Devenez le petit peuple de la forêt !

Bol d’air inaugurait cette après-midi ses cabanes insolites. Plantées dans un décor forestier, elles ont chacune leur atmosphère. Que vous vous sentiez plutôt elfe, hobbit,  trappeur, explorateur, vous regarderez les choses de plus haut.

Rythmés par la glissade de la tyrolienne Fantasticable, les visiteurs ont pu passer d’une cabane à l’autre. L’escargot, clin d’oeil au temps vosgien, souvent un peu baveux, offre de quitter l’agitation pour prendre le temps de ressentir les choses.Vous vous laissez pénétrer par la sérénité de cette clairière en pleine nature et vous testez le langage des arbres. Et si vous êtes plus terre à terre, peut-être vous faut-il plutôt la cabane du pêcheur ou un amour de chalet !

Escargot montre-nous tes cornes !

C’est le lieu d’accueil, qui héberge 3 cabanes indoor, le grenier de mon père, l’atelier de la couturière ou les couleurs d’automne. Au rez-de-chaussée, une salle de douche, lavabo et WC pour chaque Cabane et une grande salle de convivialité.

La cabane au bord de la tourbière

A l’entrée un peu en contrebas, la baraque du Don Suisse vous transporte à l’après guerre avec 2 pièces rustiques, le fourneau 4 feux et les pots de chambre, qu’il faut expliquer aux enfants. Pour vous mettre dans l’ambiance, un vieux camion un peu rouillé vous trace la route. Juste en face la passerelle qui vous mène à la cabane des pêcheurs. Un univers entre filets qui vous mène en bateau et une terrasse pour admirer le coucher de soleil sur le versant d’en face.

La maison du hobbit

A gauche, un peu en hauteur, vous pouvez choisir entre un amour de chalet, espace douillet et romantique, la fuste du trappeur où les trophées vous défient, le refuge improbable (pas tout à fait terminé ou la maison du hobbit. »Il n’y avait pas de plan, explique un constructeur. C’était de l’improvisation totale en fonction des matériaux. Pas de doute, les concepteurs ont été inspirés, ça a vraiment un air de maison de hobbit avec ses hublots ronds, sa pierre apparente,son bois entrelacé et le toit moussu !

A tribu perchée !

Plus bas, on trouve la tribu perchée, qui a demandé 3 mois de travail. « On a imaginé des coursives pour circuler, un peu comme des labyrinthes, des greniers dans lequel on va se cacher et que l’on atteint grâce à une échelle, explique les constructeurs. On le voulait ludique et faisant resurgir des souvenirs d’enfance.  Ça fonctionne ! Ambiance aérienne au sommet, pirate en sol mouvant à la base, dédales de passerelle et d’échelles entre chaque bulle, l’imaginaire s’envole…

Vosges insolites

On peut poursuivre avec le murmure du printemps, le repère de l’explorateur ou le rêve de gosse. A chacun son ambiance, une vue magnifique,  les arbres au coeur de l’habitation, et un retour aux sources.Redécouvrir l’essentiel, faire corps avec la forêt, débrider son imaginaire le temps d’un week-end, un voyage dont on n’a plus l’habitude !

Portes ouvertes dimanche

L’équipe Bol d’air s’est « décarcassée », mais le résultat est contagieux. « Ça fait rêver ! ». Les visiteurs sont enthousiastes. Ils reviendront ! Challenge gagné.
Portes ouvertes dimanche 27 avril de 14h à 17h30. Ouverture à partir du 1 er mai. Réservations en cours.
http://www.bol-d-air.fr/red/album-cabanes.php »>www.bol-d-air.fr/red/album-cabanes.php

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page