La monnaie locale prend racine sur le territoire !

Ce dimanche, un forum s’ouvrait sur 17 tables rondes pour réfléchir à la concrétisation d’une monnaie départementale. Une cinquantaine de citoyens ont retroussé leurs manches et se sont mis en mode réflexion-action.

L’avantage de cette monnaie ? Elle rend impossible toute spéculation, favorise les produits locaux, permet de réduire l’empreinte carbone et de replacer l’homme au coeur du système. La monnaie locale permet d’être consom’Acteur. Elle permet de responsabiliser la consommation et suppose que l’on réfléchisse à la manière dont on va l’utiliser.

Monnaie solidaire

La monnaie locale permet d’être plus solidaire et surtout plus équitable. Le concept est que les consommateurs du territoire achètent localement avec cette monnaie qui n’a d’existence que sur les Vosges. Ce qui va privilégier les productions locales et créer de l’emploi localement. Cette table ronde imagine un réseau d’entraide pour les nouveaux adhérents. Les employeurs et le département pourront reverser une partie du salaire ou du RSA en monnaie locale. Des tarifs préférentiels pourraient être négociés pour les personnes en difficulté. La monnaie locale pourrait également financer la scolarisation, les loisirs éducatifs, la culture …

Monnaie fondante

Une monnaie fondante est une monnaie perd de sa valeur dans le temps. Son intérêt est de faire circuler au maximum la monnaie. Concrètement, le billet perd de sa valeur au bout de 3 mois, 6 mois ou un an suivant la règle fixée. Si on ne l’échange pas avant ce délai, il faut coller un timbre que l’on doit acheter. La table ronde qui travaillait sur cette question s’est interrogée sur le pourcentage approprié de la fonte et sur la façon de la gérer ? Sur Lille, une monnaie perd 14% la 1ère année et 15% la 2e. Dans le Vaucluse, la Roue conserve toujours sa valeur mais perd sa validité : il faut alors repayer une participation de 2% au fonctionnement du réseau.

Monnaie pour tous

Pour faire connaitre le concept de monnaie locale, il va falloir sensibiliser les différents publics, imaginer une communication différente en fonction des populations (ados, « bobos », réfractaires, élus, entreprises, commerçants). Il faudra utiliser les réseaux sociaux, créer un réseau d’ambassadeurs, faire des opérations « Coup de poing », concevoir des visuels, utiliser des flash mobs et ne pas sous estimer la force des témoignages.

Une charte éthique et des critères

Il faudra aussi définir une charte éthique et des critères d’acceptation des entreprises et des commerçants, tout en laissant aux consommateurs la possibilité de choisir. 2 courants s’opposent. Le premier défend une acceptation territoriale large, le second un choix de professionnels qui respectent une éthique humaine, responsable, solidaire et orientée vers le développement durable. Il faudra également faciliter l’accès de la monnaie locale aux touristes et prévoir d’ouvrir le réseau aux entreprises qui souhaitent évoluer vers les critères retenus, même si elles ne les ont pas encore tous.

Des billets en papier vosgien

La monnaie locale peut aussi prévoir des échanges avec d’autres monnaies locales. Ce qui est incontournable, c’est de mettre en avant, la valeur humaine, le développement durable, l’éco conception, le recyclage, l’autopartage … mais la monnaie locale pourra servir à financer des projets locaux. Les billets devront êtrevréalisés sur un papier vosgien et il faudra y intégrer un système de protection contre les faussaires. Les billets seront édités par une banque comme la NEF. Le fonds d’investissement sera constitué des cotisations, subventions, dons et commissions de change. Le fonds de garantie par le % de change entre les euros et la monnaie locale.

Déjà 220 adhérents

Pour l’instant, des maires tête de réseau, comme Dominique Peduzzi et Michel Fournier sont très intéressés par la démarche. L’association regroupe déjà 220 adhérents et dès que la gouvernance sera établie, les 25 à 30 personnes actives sur le projet se mettront en quête de convaincre les différents acteurs locaux. Le nom de la monnaie vosgienne fera l’objet d’un sondage.

 

 

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page