Le grimoire de Gérardmer – De Tolkien aux Gothiques …

Plus d’une trentaine d’auteurs fantastiques siègent à l’Espace Tilleul. Retranchés derrière leurs œuvres, ils masquent leur imaginaire débridé. Mais si vous les branchez, ils  vous dévoileront un registre machiavélique ou étrange sous une apparence décontractée.

Un futur Tolkien

Si René Kieffer (qui signe sous le nom d’auteur Alti Schreve) a fait le déplacement depuis la Seine-et-Marne avec son épouse, c’est pour présenter sa trilogie Raiki le justicier; Dissime le rassembleur; et Lorg le guerroyeur. Dès que vous marquez le moindre intérêt, il vous embarque avec exultation dans son monde cosmopolite.  Enfourchant sans vergogne son dada, il conte avec enthousiasme les péripéties de princes aux caractères bien trempés.

La poésie en noir et blanc

Un peu plus loin, Will Black Mind, malgré son jeune âge, collectionne déjà un beau palmarès musical, graphique et poétique. Plusieurs fois primé, Guillaume s’est impliqué dans la mise en lumière du mouvement goth. Son dernier recueil  » A la rencontre des Gothiques » vous livre les origines post punk du dark electro.

Transformations

Les Festivaliers vont et viennent, zombies égarés ou mortels intéressés par un auteur particulier, mais le grimoire manque de mise en scène pour prendre toute sa dimension. L’école de maquillage professionnelle Candice Mack a pourtant oeuvré toute la journée pour transformer ces simples humains en une horde de morts vivants, vampires ou fantômes errants, mais quelques bruitages et  jeux de projecteurs auraient suffi à plonger la salle dans un univers fantastique  approprié. Atmosphère, atmosphère !
 Valentin Vaxelaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page