Le parti de Gauche prépare 1 liste

Le Parti de Gauche constitue une liste avec 1/3 de leurs militants, 1/3 du Parti communiste, 1/3 citoyens non encartés. Leur priorité, créer en 2015 une régie publique de l’eau et impliquer les citoyens dans les décisions.

Ils étaient une toute petite délégation devant la mairie ce matin pour affirmer leur intention de mener une liste « Front de Gauche Épinal » et porter un projet de radicalité.

Une représentativité de tous les quartiers

Pour l’instant, il ne  donne pas encore le nom de leur tête de liste, mais ils assurent que toutes les catégories d’habitants et tous les quartiers y seront représentés.

Régie publique de l’eau

Romain Mathieu annonce un thème de prédilection : rendre la gestion de l’eau aux citoyens en constituant une régie publique. « Parce que ça coûte moins cher et qu’on peut améliorer le service, explique-t-il. En 2015, l’engagement de la ville d’Épinal avec son prestataire pour la gestion de l’eau arrive à échéance. L’idée est d’impliquer les citoyens pendant cette année 2014, pour qu’ils choisissent leur système de gestion de l’eau. Il cite en exemple d’autres villes, qui ont organisé un référendum.

Services en prise directe

Le Parti de Gauche ambitionne de rendre aux habitants, un pouvoir de décision. Les militants veulent avoir une prise directe sur les services publics, les transports, la culture, les cantines et l’Éducation et donc que ces compétences restent aux mains de la commune.

Ils reprochent à la loi de  décentralisation son fouillis qui rend non lisibles les compétences dédiées à chaque strate, commune, Communauté d’agglomération, Département, et Région.

Décentralisation, pas les moyens de ses compétences

« La loi prévoit de donner des compétences supplémentaires aux collectivités sans leur donner les moyens de les assumer, déplore Romain Mathieu. Nous ne sommes pas contre la communauté d’agglomération. De toute façon, elle est obligatoire ».

Que les citoyens s’approprient les décisions

« Si nous voyons que les citoyens ont avantage à ce que ce soit l’intercommunalité qui porte certaines compétences, on n’ira pas contre. Mais ça ne doit pas être qu’un certain nombre de services au public. Il faut que les citoyens s’approprient les décisions ».

Transports doux et gratuits

Le Parti de Gauche veut développer les transports gratuits et favoriser les déplacements doux et multimodaux, prévoir plus de parking relais pour le co-voiturage.

Dégager des marges

Ils veulent plus de solidarité et plus de citoyenneté. « Nous sommes en train d’étudier le budget pour voir où et comment créer des marges pour avancer notre programme»

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page