Santé

Les 2 syndicats principaux invitent les médecins à augmenter le prix de leur consultation

L’Unof-CSMF et MG France, les 2 principaux syndicats des médecins, ont décidé de demander aux généralistes exerçant en secteur 1 de porter le prix de la consultation de 23 à 25 euros.

Une hausse réalisée sans le consentement de l’Assurance maladie, que les deux syndicats proposent de justifier en appliquant un « dépassement pour exigence ».

Pour circonstances exceptionnelles

Selon la convention médicale, en cas de « circonstances exceptionnelles de temps ou de lieu dues à une exigence particulière du malade non liée à un motif médical », le praticien peut facturer un montant supérieur au tarif conventionné. Avec ce motif, la mutuelle devrait rembourser le dépassement d’honoraires au patient. Une manière de montrer leur désaccord avec la loi de santé.

Des négociations prévues mi février

À la mi-février doivent débuter les négociations autour de la nouvelle convention médicale qui régit les relations entre les médecins et l’Assurance maladie pour une durée de 5 ans et réglemente notamment leurs honoraires.

Poursuivre le refus du tiers payant

Dans un communiqué, l’Unof-CSMF incite également les médecins libéraux à refuser d’appliquer le tiers payant généralisé prévu dans la loi santé et à continuer la grève administrative (envoi de feuilles de soin au lieu d’utiliser la carte vitale).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page