Épinal – Parcours d’hommes réunit 15 thérapeutes pour votre bien-être !

Parcours d’hommes réunit des thérapeutes qui croient à l’équilibre naturel des énergies, et chacun dans leur spécialité, ils vous proposent de retrouver votre bien-être.  Ils négocient des conventions avec les Mutuelles pour obtenir le remboursement partiel des soins. En 2016, les praticiens de Parcours d’hommes veulent mettre en place une charte éthique.

« Quand ils ne sont pas bien, les gens sont vulnérables, explique Nadège Martin, présidente de Parcours d’hommes, ils vous confient une partie d’eux-mêmes et il faut leur apporter les garanties qu’ils peuvent le faire en toute confiance ». C’est la prochaine étape de Parcours d’hommes. « Pour être un bon thérapeute, il faut être formé dans sa spécialité ».

Que du mieux être !

Ce qui fait le lien entre tous ces praticiens, c’est la volonté d’offrir du bien-être, du mieux être. « On adore tous ce qu’on fait !« , parce que la règle N°1, c’est être en accord avec soi-même, pour pouvoir faire passer cette harmonie. Beaucoup d’entre eux utilisent la méditation pour se mettre en phase avec les énergies cosmiques et lâcher prise. Ils doivent ressentir les émotions et souffrances des personnes qui leur demandent des soins, mais surtout ne pas se laisser envahir.

Une évidence !

« Je me demandais bien ce que j’allais pouvoir faire, raconte Marie Steiner. Je venais d’être licenciée. J’étais sensibilisée au naturel et intéressée par la médecine traditionnelle chinoise. Dans le train, j’avais envie de compagnie, mais il n’y avait personne en face de moi pour papoter. Je me suis dit que je devais lire cet article et machinalement, j’ai tout souligné. Après je me suis demandée pourquoi ? C’était une évidence ! ».

L’équilibre des énergies

Elle suit une formation de 2 ans. « C’est la réflexologie qui m’a choisie, remarque-t-elle. Ça s’est imposé à moi. C’est ce que je voulais faire et rien d’autre…« . Tous ont accepté de s’ouvrir à de nouvelles techniques qui plaçaient en avant l’être humain. Chacun cherche une certaine harmonie. Chaque personne a ses préférences et ses réticences. Telle méthode conviendra mieux à l’un ou à l’autre, mais toutes s’appuient sur l’équilibre des énergies et une façon globale de considérer la personne.

C’est le pied !

Marie Steiner utilise les points du pied qui, dans la médecine chinoise sont reliés chacun à un organe. Elle travaille par massages et pressions sur les zones qui concentrent les blocages, les tensions et qui empêchent l’énergie de bien circuler. En cette période troublée, où l’on perçoit beaucoup de stress et de tensions, c’est un moyen de se sentir mieux. Sandrine Lacreuse, sophrologue, travaille sur l’extériorisation, le groupe et l’énergie mentale.

Le tout en douceur…

Pour Maïté Molla-Petot et Xavier Thiebaut, il était nécessaire de chercher des courants plus doux que la médecine allopathique et une réponse qui ne découpe pas l’organe souffrant de l’ensemble du fonctionnement de la personne. Maïté s’est tournée vers l’ortho-bionomy, une technique mise au point par le Dr Arthur Lincoln Pauls au Canada. Il combine l’ostéopathie avec une méthode de relâchement réflexe des tensions musculaires. Elle utilise des positions spontanées prises par le corps pour éviter la douleur. ce qui permet de rééquilibrer la mobilité sans brusquer le corps.

Pour les bébés et les personnes vulnérables aussi

Cette méthode douce peut s’exercer sur les enfants, les femmes enceintes, les personnes vulnérables ou les animaux. Une séance  suffit à favoriser la libération des zones de tensions et la personne s’en sent tout de suite mieux. »On peut faire des choses très précises comme redonner un équilibre à un enfant », explique-t-elle. Les animaux, c’est plutôt le domaine de Xavier, qui a une formation d’auxiliaire de santé animale.

Des mains thérapeutiques

Maïté travaille avec ses mains, le toucher. Elle sait « couper le feu », « couper le sang » contre les brûlures et les hémorragies. Elle magnétise et manie le reiki, l’harmonisation globale, et s’aide de pierres, la lithothérapie et d’essence dont les fleurs de Bach. Toutes ces techniques visent à lever les barrages à la circulation d’énergie. « Nous « harmonisons » la personne pour que l’élément déstabilisant ne la perturbe plus et qu’elle puisse guérir ».

Stimuler notre capacité à s’auto-guérir

Les soins énergétiques agissent sur les différents plans de l’être. Ils visent à recouvrer un équilibre au niveau physique, émotionnel, mental, spirituel … la séance nous reconnecte avec nos ressources intérieures et notre propre capacité d’auto-guérison. Ils soutiennent l’organisme dans son processus de régénération. « On n’a rien inventé. On retrouve ce que les anciens faisaient naturellement. Les gens ne veulent plus de solutions chimiques, ils cherchent à revenir à des médecines douces, équilibrantes ».

Ils en ont plein de dos !

Tous les thérapeutes de Parcours d’hommes le disent. Notre société casse cette énergie naturelle. Les gens sont de plus en plus stressés, fatigués et en colère. Ils expriment leur mal être. Ils en ont plein le dos. Et les techniques douces d’harmonisation correspondent à un réel besoin. D’ailleurs, parfois, les gens ne cherchent pas les soins, mais  simplement le bien-être. Un moment vraiment privilégié de détente et de retour sur soi. Nadège Martin jongle avec les massages bien être, les massages énergétiques ou soins. De même que Sébastien Prévost, spécialiste de Shiastu.

Des thérapeutes certifiés

Mais il faut que cette relation puisse se faire en toute confiance. « Il faut afficher nos diplômes pour rassurer les personnes qui nous font confiance. Nous devons leur montrer que nous nous sommes formés. On ne pratique pas sans avoir une certification« . Chacun a son cheminement personnel et son parcours de formation, mais tous ont validé leurs compétences. Ils soulagent les effets du stress, le mal être, vous aident à lutter contre les dépendances, à trouver votre poids idéal, à vous en forme, à avoir envie d’entreprendre… Ils travaillent pour vous soulager.

http://www.actu88.fr/sandrine-lacreuse-on-peut-tout-apaiser-avec-la-sophrologie/

Maïté Mollat-Petot  et Xavier Thiebaut à Moyenmoutier : http://xavier-maite-soins-holistiques.over-blog.com/ et http://larbreauxmerveilles.over-blog.com

Sandrine Lacreuse sophrologue à Golbey : 06 50 27 36 40 – www.Lacreuse-sophrologue.fr

Sébastien Prévost Shiatsu à Vagney : 06 86 46 34 89 – http://www.shiatsu-vagney.fr

Nadège martin Reiki, massages à Pouxeux : 06 77 89 83 21 – http://ausentierdesanges.vpweb.fr/

Marie Steiner Réflexologie à Épinal : 06 30 53 28 http://www.acmerudao.com/pages/contacts.html35 –

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page