Politique

Pas d’augmentation d’impôts en 2013 pour les Spinaliens

Cette année, La part payée par le contribuable à Epinal sera la même qu’en 2012. Pas d’augmentation donc en application du pacte de neutralité signé par les maires lors de la constitution de la communauté d’agglomération d’Epinal élargie.

 Selon le pacte de neutralité signé par les maires des 38 communes de la communauté d’agglomération d’Épinal créée au 1er janvier 2013, l’entrée d’Épinal dans une communauté élargie (de 2 communes Epinal-Golbey à 38) n’aura pas de conséquences sur la fiscalité pour le contribuable.

La commune s’efforce depuis 20 ans de maîtriser sa fiscalité pour garder un potentiel d’investissement, tout en laissant du pouvoir d’achat aux Spinaliens. « Nous gardons le cap que nous snous sommes fixés depuis 1993, poursuivre notre effort d’allègement de la fiscalité ». Entre 2001 et 2012, la part communale des impôts locaux a progressé de 15,72%, alors que l’inflation était de 19, 43%.« La part communale est la seule que nous maîtrisons et la pression fiscale diminue, qu’on le reconnaisse ou non ! », souligne Michel Heinrich, maire d’Épinal.

Taxes 2013 votées à l’unanimité

Taxe d’habitation

2012 : taux ville : 18,93%, taux CAEG : 15,02%

2013 : taux ville : 19,34%, taux CAE : 14,61%

Taxe foncière

2012 : taux ville : 25,15%, taux CAEG : 2, 14%

2013 : taux ville : 25,27%, taux CAE : 2,02%

Taxe foncier non bâti

2012 ; taux ville : 40,82%, taux CAEG : 2,28%

2013 : taux ville : 39,38%, taux CAE : 3,72%

Dotations d’État en baisse

Mais cette stabilité voulue des taux se place dans un contexte où les dotations d’État sont en baisse. « L’an prochain, ce sera une toute autre année », prévient le maire, qui annonce une baisse prévue de 1,5 milliards € pour 2014 et 3 milliards pour 2015 des dotations attribuées aux communes sur la France. « Incontestablement, ça impactera notre budget, déclare-t-il. Nous verrons comment nous pourrons passer ce cap difficile ».

Et quand Jean-Pierre Moinaux, opposant PS, parie sur la communauté d’agglomération d’Épinal pour donner de l’oxygène aux communes, Michel Heinrich fait remarquer que l’impact portera aussi sur le budget de la communauté d’agglomération.

Mais Jean-Pierre Moinaux compte sur des ressources en augmentation.

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page