Rentrée – Ce qui change cette année …

Ça y est ! C’est parti pour une année avec déjà des changements. La réforme fait son oeuvre à tous les niveaux. Aperçu.

On joue plus

Chez les tout-petits, il y aura davantage d’activités artistiques et physiques, un apprentissage du langage oral renforcé et beaucoup de jeux. Apprendre en jouant, mais surtout s’exprimer et aimer apprendre. La maternelle est réorganisée en un cycle unique et la grande section n’est plus un « petit CP ».

Une évaluation en CE2

Les élèves  entrant en CE2 seront soumis à des évaluations en français et en mathématiques dans les prochaines semaines. L’objectif selon la Ministre, Najat Vallaud-Belkacem,  est« d’aider les équipes pédagogiques à identifier les difficultés et à mettre en place une réponse adaptée aux besoins de chaque enfant ». Chaque enseignant pourra construire son évaluation en « piochant » dans une banque d’outils.

Enseignement moral

Un cours de morale remplace le fameux cours d’éducation civique. « Un temps important est accordé aux débats, aux jeux de rôle, aux moments de dialogue », insiste la ministre de l’Éducation nationale. 1h/semaine à l’école élémentaire, et une heure tous les quinze jours au collège et au lycée. L’objectif est de développer l’esprit critique et le principe d’autonomie de l’élève. Cet enseignement s’inscrit dans un « parcours citoyen » décidé après les attentats de janvier à Paris, qui comprend aussi une éducation aux médias.

Comprendre la laïcité

L’un des objectifs du ministère est de « permettre aux élèves de comprendre le principe de laïcité, en s’appuyant notamment sur la Charte de la laïcité à l’Ecole ». Le texte sera transmis aux enfants et à leurs parents dès les premiers de classe, tous devront le signer.

Éducation artistique et orientation

Cette rentrée verra également la mise en place de 2 nouveaux parcours éducatifs : le parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) et le parcours « Avenir ». Le premier s’applique de la maternelle à la troisième, pour « favoriser un égal accès de tous les jeunes à l’art et à la culture« . Le second sera généralisé de la 6e à la terminale, et devra « permettre à chaque élève de comprendre le monde économique et professionnel » et de se tenir informé des différents types de métiers et formations existants afin de pouvoir élaborer son projet professionnel.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page