Actualités

Saisonniers – La CGT en campagne pour de nouveaux droits !

Ils ont profité de cette information en direction des saisonniers  pour lancer une campagne « Tous ensemble pour de nouveaux droits ». La CGT est inquiète de la réforme qui se prépare pour le droit du travail. Pour le syndicat, abaisser les droits des salariés ne favorise pas la reprise de l’économie !

6h de dialogue social, c’est déjà trop peu pour un véritable échange. « Les retours que nous avons des représentants qui assistent aux négociations, c’est que c’est un discours à sens unique. C’est de l’information, pas de la négociation et pas du dialogue social ! », commente Delphine Rouxel, secrétaire général CGT des Vosges. Alors, ils se préparent au combat.

La CGT inquiète de la réforme qui s’annonce

Les militants ont décidé de profiter de ce contact public pour informer les gens de leurs droits, mais aussi de leurs craintes et de leur propositions. Ils ont commencé ce mardi à Gérardmer. La CGT veut une augmentation des salaires et des pensions gelés depuis trop longtemps et qui ne permet plus à la plupart des salariés, de faire face au coût de la vie et à ses aléas

L’exonération des cotisation sociales leur fait peur !

Cette exonération, d’après eux, ne permettra pas d’augmenter le pouvoir d’achat mais diminuera leur couverture sociale ! Si le salaire est fixé au niveau de l’entreprise, il sera tiré vers le bas et aggravera les inégalités. Les salariés se retrouveront mis en concurrence dans un contexte de dumping social et ça, pas question de l’accepter !

Plus de droits et de garanties

La CGT veut une égalité de salaires homme-femme à compétences égales. Elle demande une obligation de résultats. « En Europe, les politiques de flexibilité ont échoué. En Allemagne les lois « travail » ont plongé 12 millions de salariés dans la pauvreté et le FMI s’en inquiète ! Au Portugal, le nouveau gouvernement renforce les droits et les garanties collectives et ça se traduit par une reprise de l’emploi durable ». Ils ont fait leur choix !

Le CDI d’abord !

Pour la CGT, il faut privilégier le contrat CDI et imposer la sur-cotisation des entreprises qui ont recours au CDD. Ils veulent rétablir la prévalence de la convention collective ou de l’accord de branche (qui ne peut pas être moins favorable). La CGT demande également une négociation sociale pour lutter contre « le mal travail ».

Aller vers le plus

« Chacun doit pouvoir se sentir reconnu et avoir des perspectives de montée en qualification, de meilleur salaire et de moins de pénibilité ». Et ils se battront pour ces principes ! « Le travail n’a pas de saison ! affichaient les militants sur la place de la gare à Gérardmer. Tous ensemble pour de nouveaux droits ! »

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page