Sécurité – Des contrôles toujours, prévention à fond !

Week-end prolongé = flux de circulation et risques d’accidents accrus. Action, réaction. Contrôles et prévention ! Police et gendarmerie sont mobilisées dès aujourd’hui, pour lutter contre « l’augmentation inquiétante » des accidents et du nombre de tués depuis le début de l’année.

Entre le 1er janvier et le 4 mai 2014, le nombre d’accidents affiche une augmentation de 51 %, celui des tués de 14% et 34 % pour les blessés . Cet accroissement concerne particulièrement les agglomérations. Donc pour ce week-end de pont, les contrôles sont renforcés. Ce matin, les patrouilles de Police sévissaient sur le route de Dounoux.

Clémence pour les tout petits dépassements

« Les petits dépassements de vitesse ne seront pas verbalisés, mais les conducteurs seront quand même arrêtés, explique Michel Klein, directeur départemental pour les Vosges, sur le terrain. Nous ne cherchons pas à matraquer, mais à faire de la prévention. Nous sommes là pour relever ce qui ne va pas. La vue du policier, c’est le début de la sagesse ! ».

Tout manquement peut coûter une vie

« Il n’existe pas de petites infractions sur la route. Il suffit d’un petit dépassement de quelques km/h, pour qu’un piéton subisse un choc aux conséquences dramatiques », déplore Michel Klein. Donc pour les infractions  graves, pas de clémence !

L’injonction avant de sanctionner

Ainsi, sa présence a permis de laisser repartir le propriétaire d’une Peugeot 306 avec seulement une injonction de changer ses pneus. « Mieux vaut qu’il utilise son argent pour la sécurité plutôt que pour un procès verbal. On voyait bien qu’il avait essayé de les mener le plus loin possible, mais maintenant il faut qu’il les change ! », commente le commissaire.

A peine en place, déjà une interpellation

C’est à l’entrée d’Arches, que les gendarmes avaient installé leur point de contrôle cet après-midi, dans le sens Remiremont-Épinal, avec un radar Pro laser au niveau de Pouxeux. A peine en place, déjà une interpellation ! Un conducteur pris à 166km/h avec 1,20 g d’alcool dans le sang. La rétention de permis est inévitable ! Il risque 8 points et une convocation devant le tribunal.

Un automobiliste pris à 182km/h !

Neuf autres excès de vitesse ont suivi, dont un jeune conducteur. Il y a eu 3 rétentions de permis sur ces 10 excès. La plus haute vitesse relevée a quand même été de 182km/h ! Inutile de préciser que le véhicule a été immédiatement saisi sur décision du parquet !

72 points de contrôle pour l’EDSR

Même son de cloche pour l’Escadron départemental de sécurité routière. 72 points de contrôle seront mis en place sur les 4 jours, juste pour l’EDSR. À cela, s’ajoutent ceux des 3 Compagnies avec environ une centaine d’hommes et femmes mobilisés sur tout le week-end. « Une chasse à l’infraction !« , annonce le colonel Gilles Martin, bien décidé à faire baisser l’accidentalité, qui affiche déjà 2 tués, 7 accidents et 11 blessés de plus que l’année dernière.

Sus au relâchement !

 » La météo peut être incriminée, parce que les gens sortent plus. Mais il y a un relâchement certain par rapport à la vitesse« , conclut le Commandant de Groupement. Le téléphone au volant, qui devient également un vrai fléau, sera particulièrement pisté. 102 infractions ont déjà été constatées et sanctionnées hier sur le département.

Obliger les usagers à respecter les règles

Tout ce week-end, la présence des forces de l’ordre sera aussi répressive. Elles obligeront les usagers à un meilleur respect des règles, parce que tout manquement peut tuer !

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page