Actualités

Sécurité – Police et gendarmerie sur les routes ce week-end pascal

Pour ce week-end pascal réputé meurtrier, le préfet, Jean-Pierre Caeznave-Lacrouts, a mobilisé les forces de l’ordre. 200 policiers et 315 gendarmes seront à l’affût tout le week-end des vitesses excessives et comportements à risque. Le challenge est de limiter au maximum les dégâts !

Ce matin, la police était au parking  « Malgré moi » face à la déchetterie pour un contrôle de vitesse. Le commandant Bertrand Dubuc, adjoint pour la circonscription de police d’Épinal, est catégorique, il y a trop de comportements à risque ! Ils vont les traquer, pour tenter d’éviter le pire.

Les infractions aux « fondamentaux » dans le collimateur

« Vitesse, alcoolisme, conduite sous l’emprise de stupéfiants, téléphone au volant ou visionnage de DVD dans les camions en conduisant, ceinture, toutes les infractions aux principes « fondamentaux » de la conduite, seront pistées « , prévient le commandant. Police et gendarmerie ne feront pas de cadeau sur le département. « Pourtant, les comportement changent, commente un policier. Les gens roulent moins vite. Les dépassements sont dans l’ensemble de petits dépassements ».

Déjà trop de tués et blessés, Stop !

Il faut dire que dans les Vosges, le bilan de ce début d’année est déjà lourd ! « Déjà 6 tués, 55 blessés et 33 accidents« , déplore Fayçal Douhane, Sous-préfet d’Épinal sur le terrain ce vendredi matin. 291 suspensions du permis de conduire ont déjà été prononcées depuis janvier. C’est trop ! Il semble qu’il y ait un relâchement de la vigilance et de l’attention.

Dissuasif d’abord, répressif ensuite

Les responsables de la sécurité mettront donc tout en oeuvre pour limiter les infractions. Ils seront visibles sur toutes les routes  pour dissuader les conducteurs de relâcher leur attention et sanctionneront toute faute pour tenter d’éviter les drames.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page