SNWM – Une délégation CGT reçue lundi au Ministère du redressement productif

Pour tenter de défendre les emplois, une délégation CGT du groupe FSD (dont fait partie l’établissement SNWM de Gérardmer) sera reçue au Ministère du redressement productif lundi 16 juin à 10h. Un membre du syndicat CGT SNWM Gérardmer y sera.

Pour la CGT, les donneurs d’ordre, PSA et RENAULT ont des responsabilités dans la situation que vit le groupe aujourd’hui, mais les dirigeants du groupe FSD aussi.

Réindustrialiser la filière en France

Les gouvernements successifs ont également une responsabilité importante sur la situation dans la filière automobile. « L’État est actionnaire de ces deux constructeurs, PSA et RENAULT à hauteur d’un tiers dans le financement du FMEA : (fonds de modernisation des équipementiers automobile), insistent les délégués. Il doit prendre des mesures immédiates pour la réindustrialisation en France, de l’ensemble de la filière automobile ».

Le FMEA présent au capital de FSD

Le FMEA est présent à hauteur de 15% dans le capital du groupe FSD.

La CGT SNWM remercie les acteurs politiques et représentants de l’État du département, qui ont reçu leur délégation et appuyé leurs démarches.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page