Actualités

SRD Volley – Les louves prêtes à bondir !

Ce soir, le SRD Volley présentait sa nouvelle équipe féminine et ses ambitions. Nouvelle équipe, nouvelle communication, nouveau logo, des parrains et un club de supporters , les louves se donnent les moyens de leurs ambitions ! Elles s’apprêtent à déplacer des montagnes !

« Nous avons des ambitions mais nous ne perdons pas de vue qui nous sommes et d’où nous venons. Nous voulons montrer du beau volley Made in Vosges, qu’il y ait du spectacle et rassembler du monde autour de l’équipe, explique Pierre Mercier, président du Club. Dans notre slogan, Ensemble est essentiel. C’est le projet de tout un club. C’est l’engouement de tous qui va booster les filles. Quant à déplacer les montagnes, c’est fou, mais on va se dépasser et sur toute la France, on portera l’image de nos montagnes ! ».

Des louves !

Les filles de l’équipe N2 deviennent les louves, à la fois offensives et solidaires pour leur meute. La page Facebook s’adpate #jesuisleslouves. Le club aura aussi une boutique et un club de supporters va s’organiser sous la houlette de Peggy ! Le SRD Volley féminine met le paquet sur la communication.

Elles vont nous faire rêver

Pour mettre toutes les chances de leur coté, le SRD Volley est parrainé par 4 sportifs vosgiens de haut niveau, Christophe Bétard X terra, Mathieu Peché et Gauthier Klauss du GESN, Steve Chainel cyclisme et Stéphane Brogniart ultra Trail. « Des ambitions et des moyens, elles vont nous faire rêver ! », commente Mathieu Peché. Ils voient le sport en Vosges et ils la jouent collectif !

22 matchs et des invités

« En N2, il y a 22 matchs à jouer, détaille Pierre Mercier. Chaque dimanche, nous inviterons un sportif de haut niveau, une associative déodétienne, une école et un collège. Nous aurons une sonorisation des matchs comme tous les grands et une section Cheerlaeder ». Tout est prêt pour conquérir des sommets, offrir du spectacle et impliquer un maximum de public.

On reste les pieds sur terre

« Nous allons beaucoup travailler pour réussir ce pari sportif, assure le coach  Manu Dumortier. Il nous faudra être soutenu et avoir un peu de chance ». « On va tout faire pour monter mais si ce n’est pas cette année, on n’arrête pas ! On reste les pieds sur terre, on souhaite le rester. On ne marchera pas sur la tête des gens. Le club compte une équipe masculine, une équipe de réserve et des jeunes et nous comptons en avoir encore plus ! », conclut le président.

L’équipe féminine N2

Andrea Mateeva 1,77m 23 ans, Dani Naydenova 1,81m 22 ans, Jody Larson 1,85M 22ans, Kandia Cissakho 1,76m 20 ans, Cécile Noël 1,73m 40 ans, Zuzuna Opatovska 1,74m 38ans, Émilie Mangin 1,78m 25 ans, Mylène Jacquemin 1,67m 16 ans, Goda Jankauskaite 1,86m 26 ans, Flavie Simon-Gack 1,78m 15 ans, Mylène Quarino 1,72m 23 ans, Gianina Plesca 1,80m 30 ans.

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page