Thierry Biasutto Pyrotechnie embrase le ciel de la Rotonde

La société TBP faisait vendredi soir, une démonstration de feux d’artifice en direction des élus des petites communes. Un spectacle suivi par un public nombreux, venu s’en mettre plein les yeux juste pour le plaisir !

Il faisait plutôt doux, ce vendredi soir et le public n’a pas hésité à venir en famille s’offrir une pause sons et lumières. TBP « Thierry Biasutto Pyrotechnie, une entreprise lorraine venait présenter les nouveautés de l’année aux maires des communes environnantes.

6 personnes depuis 8h le matin

La société existe depuis 1984. Elle est spécialisée dans les artifices et possède un dépôt autorisé à Badonwiller (54). La structure actuelle est toute jeune puisque Jean-Philippe Didier et Pierre-Arnaud Bomont ont rejoint la fine équipe des associés en 2015. « Nous travaillons avec 30 artificiers formés et des chefs de tir formés viennent renforcer les équipes pour les grands spectacles ». Le spectacle de ce vendredi, a mobilisé 2 sono et 4 artificiers depuis 8h le matin.

Du superflu nécessaire

TBP tire environ une centaine de feux par an. L’entreprise a ouvert une plateforme de vente sur Internet de feux automatiques, que l’on peut tirer soi-même. « Un feu d’artifice, c’est offrir du rêve, un moment de fête, du merveilleux. C’est magique, une forme de superflu nécessaire ! On en a besoin. Ça regonfle les batteries« , argumente Jean-Philippe Didier.

Tout doit être synchronisé à la minute

Les nouveaux thèmes de l’année sont prêts. Il y aura Star Wars, James Bond, Tarantino et Balavoine. 4 déclinaisons musicales qui permettent de varier les rythmes, les amplitudes, les émotions. «  On travaille avec des prestataires. On connait nos produits et on voit tout de suite ce qu’on va pouvoir faire avec telle musique ou telle narration, c’est de la création, de l’imaginaire, mais après, il faut que tout soit synchronisé à la minute près ».

De l’intransigeance sur la sécurité

Par contre, un feu d’artifice, ça reste des explosifs et ça demande une grande rigueur au niveau de la sécurité. « Le danger reste même après le feu, il peut toujours y avoir un feu qui n’est pas parti et qui risque d’exploser quand on ne l’attend pas. Il faut tout vérifier, installer un périmètre de sécurité. Il y a une grosse tension car il y a tellement de paramètres, que ça peut toujours planter. Il faut être toujours prêt à intervenir ». 

Des envies de nouveaux effets

Chaque feu crée des envies d’autres effets et TBP se dit force de proposition auprès des fabricants. « Nous, on a un regard, mais le verdict, c’est le public qui le donne. Rien n’est jamais gagné d’avance ! ». Une prestation certes promotionnelle, mais qui a offert au public de magnifiques embrasements.

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page